Prison pour mineurs de Bollé : L’ONG ISSAMA offre un forage équipé

10

Pour un meilleur accès à l’eau pour les enfants détenus du centre de détention de Bollé sis au quartier Banankabougou, l’Ong Issama fait œuvre utile en réalisant gratuitement un forage équipé de près de 100 mètres de profondeur. Ce projet a été financé par la Fondation Agir sa Vie et l’Agence des microprojets en France au grand plaisir de la DNAPES. Cette initiative a vu le jour grâce à l’engagement sans faille de Dr Blaise Guiakora, président l’ONG française ISSAMA.

La place de l’enfant n’est pas la prison. Cependant, force est de reconnaitre qu’il n’est pas au-dessus de la loi. Une fois en prison, il a droit à un traitement humain et à une assistance judiciaire. Pour ce faire, l’Ong ISSAMA que dirige Dr Blaise a noué un partenariat depuis 2012   avec le centre spécialisé de rééducation, de réinsertion et de détention pour mineurs de Bollé pour former et insérer les jeunes détenus.

De nos jours, les centres carcéraux du Mali souffrent des problèmes d’accès à l’eau potable et à l’assainissement du cadre de vie. Pour venir en aide aux autorités maliennes, l’Ong caritative ISSAMA apporte sa contribution pour un meilleur accès à l’eau potable pour les jeunes privés de liberté.

Selon le coordinateur de ladite Ong Dr Guiakora, en séjour à Bamako pour la réalisation et la réception de ce forage d’eau, « les objectifs généraux d’Issama dans ce projet sont de permettre la mise en place d’une action environnementale facilitant la formation et l’insertion des jeunes mineurs privés de liberté de Bollé, c’est pourquoi le 29 avril un forage à 80 m a été effectué grâce à l’appui de nos partenaires. L’initiative du projet de forage de puits citoyens dans le centre de rééducation et de réinsertion de Bollé au Mali a fait l’objet de plusieurs réunions de concertation réalisées au mois de novembre 2016 par AIED, partenaire d’ISSAMA au Mali, qui a permis de mettre en place un comité de pilotage composé de tous les acteurs permettant la concrétisation et surtout la pérennisation de ce projet. », a expliqué Dr Blaise. De passage il a salué le sens de responsabilité de nos autorités notamment le colonel Maiga, directeur de la DNAPES et M. Moussa Sarawi Maiga, directeur du centre de détention de Bollé. Pour les responsables du centre de Bollé, ce forage va permettre non seulement aux pensionnaires d’avoir une source d’eau pérenne et durable pour les besoins quotidiens mais aussi pour mettre en place des activités nouvelles. Ils ont tenu à remercier l’Ong ISSAMA et ses partenaires.

 

« Nous nous investissons suite à ses conseils éclairés dans une approche durable, délibérément tournée vers la formation des jeunes privés de liberté afin de mieux les réinsérer à la sortie de prison. En 2013, nous avons reçu des mains du Ministre français délégué au développement, M. Pascal Canïn, le prix de lauréat des 10 ans du PRA/OSIM pour notre projet de renforcement de l’unité pédagogique et professionnelle de la prison de Bollé par la mise en place d’un atelier de formation aux métiers de la tannerie. Ce projet se poursuit encore avec l’élargissement du champ de la formation à la production d’équipements sanitaires et notamment à la conception et à la fabrication de latrines. Le PRA/OSIM – Programme d’appui aux Projets des Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration – a pour objectif de renforcer la contribution des diasporas au développement des pays d’origine grâce à un meilleur accès au cofinancement pour leurs projets et à une meilleure connaissance des pratiques de codéveloppement. », a conclu Dr Blaise.

A noter que ISSAMA est un réseau international de solidarité constitué de chefs d’entreprises, de décideurs et de cadres engagés dans la promotion sociale, l’intégration professionnelle, économique, et la participation au développement de l’Afrique. Ses axes prioritaires sont la santé, l’environnement, la formation et le sport. Les projets relatifs à l’accès à l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement sont les défis majeurs qu’ISSAMA entend relever.

Habi Kaba Diakité

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here