Forum des femmes conseillères municipales : « La décentralisation a besoin des femmes pour réussir », dixit le ministre Traoré Oumou Touré

72

Le Ministre de la Promotion féminine, de l’Enfant et de la Famille, Traoré Oumou Touré a co-présidé avec son collègue de la Décentralisation et de la fiscalité locale, Alhasssane Ag Moussa la cérémonie d’ouverture du forum des femmes conseillères municipales du Mali. C’était le mardi à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, en présence des autorités administratives et politique du district.
Organisé par le Réseau des femmes conseillères municipales du Mali (REFCOM) en partenariat avec le Réseau des jeunes femmes leaders des partis politiques et des organisations de la société civile (REJEFPO) et avec l’appui financier de l’USAID, cette rencontre du dialogue générationnel de trois jours, regroupe 200 femmes conseillères municipales et 4O jeunes femmes leaders. La tenue de ce forum est couplée à la formation et du congrès du REFCOM. Cette activité dont le but est de restaurer la bonne gouvernance partagée et une démocratie inclusive, permettra aux deux organisations de projeter une nouvelle vision afin de préserver les acquis et partager les expériences.
L’objectif recherché est contribuer à renforcer les capacités en leadership transformationnel, en plaidoyer, en gestion des conflits et en gestion communale des femmes conseillères municipales du REFCOM et des jeunes femmes leaders du REJEFPO ; contribuer au développement de la volonté des femmes conseillères municipales à jouer leurs rôles de manière qualitative dans leurs conseils communaux respectifs.
Après le mot de bienvenue du représentant du maire de la commune IV, la présidente du REFCOM, Mme Djiré Mariam Diallo, non moins maire de la commune III, s’est dite comblée pour l’organisation de ce forum. Cette rencontre, a-t-elle dit, témoigne la volonté générationnelle et le transfert de compétences aux jeunes femmes leaders politiques. Selon elle, ce forum se veut un cadre de conjugaison des efforts pour relever les défis liés à la sécurité, à la paix et au développement.
La présidente du REJEFPO, Mme Djila Abibatou Traoré, a indiqué que ce forum est l’œuvre des battantes femmes des organisations de la société civile. Avant de remercier le président IBK pour son soutien dans le combat de la promotion de la femme.
Le Ministre de la Décentralisation et de la fiscalité locale, Alhasssane Ag Moussa, a pour sa part, rappelé que les femmes représentent 26,6% des élus communaux à l’issue des élections communales de 2016. Selon lui, seules onze femmes sont élues maires de communes. C’est pourquoi, il a noté que beaucoup d’effort reste à faire pour atteindre l’équilibre.
Le Ministre de la Promotion féminine, de l’Enfant et de la Famille, Traoré Oumou Touré, a d’abord laissé entendre que : « J’ai tenu à venir, parce que c’est mon combat. C’est vrai que nous sommes des femmes. Mais, nous sommes des femmes politiques. Nous voulons exercer le pouvoir. Un homme qui ne se forme pas, n’a pas de repère ». Pour la ministre Touré, c’est collectivement que les femmes pourront gagner le combat aux postes électifs et nominatifs. A ses dires, la décentralisation a besoin des femmes pour réussir. A l’entendre, les élections communales du 20 novembre 2016 ont démontré que les femmes sont cœur de la démocratie. Elle a entretenue ses consœurs sur l’importance de ce forum qui permettra de booster le rôle de la femme dans le développement de la cité. Pour conclure, le ministre de la Promotion féminine, de l’Enfant et de la Famille a invité les femmes à plus d’engagement. «N’est pas leader qui le veut », a-t-elle conclu.
Moussa Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here