2ème congrès de la CODEM : Housseini Amion Guindo reste aux commandes…et songe à Koulouba !

71

Le parti Convergence pour le Développement du Mali, 4ème force sur l’échiquier politique national, a tenu du 13 au 14 mai 2017, au pavillon des sports du stade Modibo Keïta, les travaux de son 2ème congrès ordinaire. Ces assises étaient couplées au 1er congrès ordinaire des femmes et jeunes du parti. A l’issue du congrès, le ministre Housseini Amion Guindo, dit Poulo, a été reconduit Président de la CODEM. Il dirige un bureau de tête du bureau de 79 membres. Ces assises du parti de la quenouille ont été sanctionnées par des recommandations dont la plus importante est la  convocation prochaine d’une conférence nationale extraordinaire à l’effet de décider de la candidature de la CODEM aux élections présidentielles de 2018.
A cette rencontre, les délégués de l’intérieur et de l’extérieur ont examiné les rapports d’activité du bureau politique national, le règlement intérieur, le rapport financier. Conformément à son slogan « comptons d’abord sur nos propres forces », le congrès a instruit aux organes du parti d’œuvrer pour le respect des cotisations en vue d’assurer son indépendance et son autonomie financière.
L’ouverture des travaux s’est déroulée et ami enregistré la présence des partis amis de la majorité présidentielle et de l’opposition politique dont le RPM, l’URD, l’ADEMA, ASMA-CFP, MPR, PUR, UDD.
Le président des jeunes de la CODEM, Moussa Kanta, a réitéré le soutien de ses pairs à soutenir le ministre Housseini dans l’accomplissement de sa mission gouvernementale.
La représentante des femmes, Mme Tall Philomène  Dembélé  a pour sa part invité exhorté les militantes à s’impliquer pour l’implantation du parti.
Parlant des communales du 20 novembre, le président de la CODEM a rappelé que : «   En 2016, le Parti a présenté 463 listes sur 688 soit 67 ?38% et obtenu 682 conseillers dont 166 femmes élues et 38 maires ».
En ce qui concerne l’accord pour la paix et la  réconciliation nationale, Poulo dira que ceux qui torpillent la mise en œuvre de ce précieux instrument de paix, doivent se souvenir de l’histoire et des conséquences de leur acte.
A la clôture, le président Housseini Amion Guindo, a salué les jeunes et les femmes pour leur sérénité, de responsabilité et discipline en tenant régulièrement leurs assises. Il a  réaffirmé une fois de plus la loyauté du parti à la CMP, Poulo dira que : «  nous sommes tous conscients de la nécessité d’améliorer sa structuration et son animation. Le chemin est encore long, sachons marcher ensemble». S’adressant aux congressistes, il a indiqué que : « Vos critiques, quelquefois vos frustrations et vos cris de cœur ont été entendus. Quant aux élections électorales : locale, régionale et nationale à venir, vos directives seront suivies. Conformément à ces mêmes directives, une conférence nationale extraordinaire sera convoquée à l’effet de décider de la candidature de la CODEM aux élections présidentielles de 2018. Pour finir, il a engagé les militants à accroître davantage leur capacité de mobilisation, d’implantation et d’animation».
Rémy Théra


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here