Commune de Kalabancoro : -Le nouveau maire investi officiellement

58

Le maire sortant Issa Bocar Ballo désormais interdit d’accès à son bureau

Malgré l’installation du nouveau Maire de la Commune de Kalabancoro, Tiécoura Hamadoun Diarra et de son équipe le vendredi 28 avril dernier par le Préfet de Kati, le Maire sortant Issa Bocar Ballo refuse toujours d’admettre sa défaite en refusant de procéder à la passation de pouvoir entre lui et son successeur. Après plusieurs tentatives en vain, le Préfet de Kati a procédé hier lundi 15 mai à l’installation officielle du nouveau Maire malgré l’absence du Maire sortant qui a décidé de bouder la cérémonie comme il l’avait fait le 28 avril dernier. Le nouveau maire a été installé dans le bureau de son adjoint car il n’a pas pu avoir accès au bureau  qui lui revient.

Plus de 15 jours après leur installation par le Préfet de Kati, le nouveau Maire Tiécoura Hamadoun Diarra et son staff n’arrivent toujours pas à occuper entièrement la Mairie. Le Maire sortant  Issa Bocar Ballo qui a perdu les élections communales dernières selon le verdict de la Cour Suprême, refuse toujours de faire la passation de pouvoir. Ce verdict du jeudi 16 mars  2017 a annulé les opérations électorales des bureaux N°1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 du Centre de Gouana et N°1,2,3 et 4 du Centre de Sabalibougou-Est. Avec ce verdict de la section administrative de la Cour Suprême, le Maire Issa Bocar Ballo a perdu sa place et le RPM, représenté par Tiécoura Hamadou Diarra  est venu en tête pour occuper  officiellement le poste de Maire principal de Kalabancoro. Ces résultats de la Cour Suprême ont donné la configuration suivante : Liste RPM : 06 sièges pour 1.605 suffrages obtenus, liste PRVM FASOKO : 06 sièges dont 1.416 suffrages obtenus, liste CNID FYT : 05 sièges pour 1.312 suffrages obtenus, liste URD : 05 sièges dont 1.119 suffrages, liste REDD: 04 sièges pour 1.043 suffrages obtenus, liste MPR: 04 sièges pour 1.021 suffrages, liste INDEPENDANT YEREKO FASO KANU : 04 sièges pour 952 suffrages obtenus, liste INDEPENDANT SIGIDAW YELEN : 3 sièges pour 904 suffrages obtenus. C’est conformément à ces résultats que le nouveau Maire et ses 5 Adjoints ont été installés le 28 avril dernier par le Préfet de Kati.

Plus de 15 jours après cette installation, le Maire sortant  Issa Bocar Ballo qui ne reconnait pas le verdict de la Cour Suprême n’a pas encore accepté la passation de pouvoir.  Après l’échec de plus de trois tentatives de passation, le Préfet de Kati après une lettre adressée au Maire sortant a décidé de prendre hier lundi le taureau par ses cornes en procédant à l’installation officielle du nouveau Maire. Le Préfet Sadio Keita était accompagné par  le Sous-préfet de Kalabancoro, Mme Cissé Aminata Diallo, le Commandant de la Brigade de Gendarmerie, Fousseyni Traoré et le Commissaire Principal du Commissariat de Kalabancoro, Mamadou Mounkoro en plus du Conseiller Juridique du Préfet, Oumar Coulibaly et d’un Huissier de Justice, Me Ousmane Kanté de la Préfecture de Kati.

Aux dires du Préfet de Kati, le Maire sortant Issa Bocar Ballo a tenté plusieurs voies de recours contre l’arrêt de la Cour Suprême qui ont été rejetés par la Cour Suprême conformément à la loi organique de 2016 portant contentieux électoral qui stipule « qu’il n’y a pas de recours de révision en matière de contentieux électoral ». Selon le Conseiller Juridique du Préfet de Kati, l’arrêt rendu par la Cour Suprême est exécutoire et définitif. Et il n’y a plus de recours possible contre  cet arrêt.

A en croire le Préfet de Kati, Issa Bocar Ballo a été induit en erreur par ses avocats pour lui soutirer de l’argent car sachant bien l’existence de cette disposition de la loi organique en matière de contentieux électoral. Selon le Préfet Sadio Keita, il n’existe plus aucun recours contre l’arrêt de la Section Administrative de la Cour Suprême qui a déclaré élu le candidat du RPM, Tiécoura H Diarra. « C’est pourquoi, nous avons adressé une lettre au Maire sortant afin qu’il s’apprête pour la passation de pouvoir entre lui et le nouveau Maire. Malheureusement, nous avons constaté, par voie d’huissier, que le Maire sortant n’est pas présent et son bureau est resté fermé », a déclaré le Préfet de Kati.

A défaut du bureau du Maire sortant resté fermé, le nouveau Maire a été installé dans le bureau de son adjoint. Le temps d’avoir une ordonnance du tribunal pour procéder à l’ouverture forcée du bureau du maire sortant.

Issa Bocar Ballo désormais interdit d’accès à son bureau

Le Préfet de Kati a promis que la passation aura avec le maire sortant de gré ou de force.  Selon lui, le Maire sortant, Issa Bocar Ballo est désormais interdit d’accès à son bureau.

A en croire le Conseiller Juridique du Préfet de Kati, le Maire sortant Issa Bocar Ballo risquera des peines s’il continue à refuser de faire la passation de pouvoir. Pour lui, il pourra être poursuivi pour obstructions à la loi et encourir des sanctions pécuniaires ou pénales.

Après son investiture officielle par le Préfet de Kati, le nouveau Maire a invité les populations à l’union. Aussi, il a tendu sa main à l’autre tendance favorable à l’ancien Issa Bocar Ballo. Pour lui, son mandat sera exclusivement dédié au développement de la commune de Kalabancoro.

Modibo Dolo

 

 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here