Développement institutionnel de l’AN : Les rideaux sont tombés sur le PSDIAN

20

Le Plan Stratégique de Développement Institutionnel de l’Assemblée Nationale du Mali (PSDIAN) conçu pour renforcer les capacités de l’institution, est arrivé à terme au bout de 16 mois d’exécution. Pour marquer cette apothéose, un cocktail a été organisé le mercredi 17 mai 2017 dans les locaux de l’hémicycle. L’objectif de cette rencontre était de présenter le PSDIAN aux Partenaires Techniques et Financiers en vue d’un soutien et d’un accompagnement dans sa mise en œuvre. Le Consortium NDI/NIRAS et l’ambassade Royale du Danemark au Mali, puisque c’est de ces PTF qu’il s’agit, étaient présentes à cette rencontre à laquelle on notait également la présence effective du président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Issiaka SIDIBE. Le Comité de Pilotage du Programme, les groupes parlementaires, les Commissions générales, les réseaux de parlementaires ainsi que l’administration parlementaire étaient également de la partie.

Il a été essentiellement question de la présentation des résultats obtenus par le PSDIAN. Dr Badié HIMA le Directeur résident de l’Institut National Démocratique (NDI), à la baguette de cette présentation, a estimé que le programme a enregistré de très bons résultats à travers la professionnalisation en cours de l’administration, de nouveau outils de communication interne et externe avec les citoyens. Il a aussi fait cas de la mise en place de cadre d’échanges entre les commissions générales et des OSC, une intégration progressive du genre dans le travail législatif, un début de priorisation des besoins des populations dans l’élaboration de la loi des finances, des capacités développées en matière d’initiative des lois par les députés eux-mêmes, entre autres… Selon le presentateur, sur une attente de 90%, les actions planifiées dans le programme ont été réalisées à plus de 97% sous la supervision et le leadership de son comité de pilotage qui s’est réuni comme prévu à 4 reprises durant sa mise en œuvre.
« Ces résultats enregistrés en une année nous encouragent à poursuivre la mise en œuvre du PSDIAN et à solliciter le soutien des partenaires. » a ajouté Dr Badié en sa qualité de représentant du consortium NDI/NIRAS.

Au terme de cette présentation, le président de l’Assemblée Nationale n’a pu s’empêcher de reconnaître que le programme qui vient de prendre fin a eu un impact positif sur les activités de l’institution parlementaire. D’après l’honorable Issiaka SIDIBE, la satisfaction de la représentation nationale résulte essentiellement de la pertinence des modules et des activités choisies mais aussi de la grande souplesse de la formule de mise en œuvre.

Signalons que le PSDIAN a été lancé en septembre 2015 pour s’achever en décembre 2016. Avec un coût total de 700 millions de FCFA, financé par le Royaume du Danemark, ce programme est né à la suite d’un Accord de coopération entre l’Assemblée nationale et l’Ambassade du Royaume du Danemark, matérialisé dans un document dénommé «Document d’Engagement de Développement».

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here