Tabakoro : Le ministre de l’Habitat apostrophe les occupants illégaux du domaine public

13

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, a visité ce vendredi les logements sociaux de Tabakoro pour constater de visu l’évolution des travaux de construction. Il a lancé un message fort aux occupants illégaux des domaines publics.
Sur la vente par la société Banga Immobilière d’une partie du domaine exproprié pour cause d’utilité publique à des députés, Me Bathily n’a pas fait dans la dentelle le 19 mai 2017 en marge de sa visite des travaux de construction de logements sociaux à Tabakoro.
“C’est une situation qui mérite d’être analysée sous l’angle du droit. On ne peut pas exproprier certains pour cause d’utilité publique et le redonner aux élus. Il y a une démarche juridique que je ne comprends pas et j’aimerais des explications”, a-t-il affirmé.

Les occupants illégaux aussi en ont eu pour leur grade : “Ça ne peut plus appartenir à une personne privée ou à une société privée. Dans ces conditions, ce terrain appartient à l’Etat. Appartenant à l’Etat, il ne peut changer de vocation que si on abroge des décrets (…)”, a-t-il affirmé.

Le chef du département de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Affaires foncières en a appelé au sens civique de toutes les personnes qui occupent illégalement le domaine public concerné avant de les assurer de la disponibilité des agents de ses services pour la vérification de la régularité des actes et documents qui les autorisent à occuper le site.

Selon Me Bathily, la directrice régionale de Koulikoro en 2013, n’avait aucun pouvoir pour violer un décret signé par le président de la République. “Nous sommes sur un site qui a fait l’objet d’une expropriation pour cause d’utilité publique et une affectation au ministère de l’Urbanisme aux fins de construction des logements sociaux. Les gens veulent s’installer sur ce site sur la base d’un titre foncier qui a été attribué en 2013 par la directrice régionale de Koulikoro, alors que le décret date de 2011. Nous allons traiter la question telle qu’elle le mérite”, a-t-il rassuré.
Autre constat lors de cette visite, certains veulent construire sur le lit du marigot. Me Bathily a promis de ne pas s’en laisser conter.

Après avoir parcouru les différents sites de logement sociaux de Tabakoro, le ministre Bathily a jugé l’état d’avancement des travaux satisfaisant.
Zié Mamadou Koné
Stagiaire

Source : aBamako

aBamako