CAN U17 : Des demi-Finales explosives !

83

D’un côté le Mali, champion d’Afrique en titre, affronte la Guinée et, de l’autre, le Niger défie le Ghana et son attaque de feu. Il y a de l’électricité dans l’air

En ballottage favorable à l’entame de la dernière journée de la phase de poules d’un groupe B très craintif, le champion d’Afrique en titre a fait mieux qu’assurer le point nécessaire à sa qualification, le dimanche 21 mai dernier, au stade de l’Amitié de Libreville. En effet, les Aiglonnets ont humilié l’Angola battu sur le score sans appel de 6-1 et se sont qualifiés ainsi pour les demi-finales de la CAN, synonyme de qualification également pour le Mondial de la catégorie. Le champion d’Afrique en titre sera accompagné par le Niger qui a dominé la Tanzanie 1-0 au stade de Port-Gentil.
Dans la poule A, les deux tickets du dernier carré et du Mondial ont été enlevés par le Ghana et la Guinée. Les Ghanéens ont été les premiers à se qualifier pour les demi-finales. Ils se sont classés premiers de la poule A, avec 7 points (9 buts marqués, 0 encaissé), devant la Guinée (5 points, 6 buts marqués, 2 encaissés). Le Cameroun (4 points) a terminé troisième, alors que l’hôte du tournoi, le Gabon, ferme la marche avec zéro point.
Dans le groupe B, le Mali a dominé les débats avec 7 points (8 buts marqués, 2 encaissés), devant le Niger (4 points, 4 buts marqués, 4 encaissés). La Tanzanie a totalisé le même nombre de points (4) mais a marqué moins de buts que la sélection nigérienne (2 buts marqués, 2 encaissés). L’Angola (1 point, -6) s’est classé quatrième. En demi-finales prévues, demain, mercredi, les Aiglonnets défieront les cadets guinéens à Libreville, alors que les Ghanéens s’expliqueront avec les Nigériens. En 2015, au Niger, Maliens et Guinéens s’étaient affrontés à ce stade de la compétition et les Aiglonnets avaient gagné 2-1. Quelques jours plus tard, les protégés du sélectionneur national, Baye Ba, se hisseront sur le toit du continent, en dominant 2-0 l’Afrique du Sud. Le choc de demain sera donc placé sous le signe de la confirmation, pour le Mali et de la revanche, pour la Guinée.
Pour revenir à la confrontation entre les Aiglonnets et les Palancas negras cadets de l’Angola, dimanche, au stade de l’Amitié de Libreville, les protégés du sélectionneur national, Jonas Komla ont régalé les supporters et marqué les esprits. Pas seulement parce qu’ils se sont qualifiés en marquant 6 buts, mais aussi et surtout, parce que l’équipe a mis la manière.
Après cette belle démonstration, tous les espoirs sont désormais pour le Mali dans la course au titre de champion d’Afrique. Mais, pour espérer faire autant que leurs aînés, en 2015, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers devront battre, d’abord, la Guinée, demain, en demi-finale et rééditer le même exploit en finale, contre le Ghana ou le Niger.
En attendant, le sélectionneur national, Jonas Komla, et ses joueurs savourent leur qualification pour le dernier carré. «Les joueurs ont fait un bon match, ce soir (dimanche contre l’Angola, ndlr), surtout, il y avait de la vivacité dans le jeu. Nous avons beaucoup insisté sur ce point, lors de la dernière séance d’entraînement. Nous sommes en demi-finales, maintenant, ce sont des matches à élimination directe où les faux pas sont interdits», a confié le technicien malien, après le large succès de ses joueurs contre l’Angola.
«C’est une autre compétition qui commence, toutes les quatre équipes qualifiées pour les demi-finales sont bonnes. En tout cas, elles ne sont pas arrivées à ce stade de la compétition par hasard. Nous allons nous préparer, corriger les petites lacunes et aborder la rencontre dans les meilleures conditions possibles», annonce Jonas Komla.
«La Guinée a une très bonne équipe, nous devons être au top pour répondre présents. Une chose est sûre, nous jouerons nos chances à fond et il faut espérer que le bon Dieu va nous aider», conclura le sélectionneur national. A l’instar de son entraîneur, le buteur Hadji Dramé (3 réalisations) se projette, déjà, vers le choc avec la Guinée. «Je suis très content et fier, après notre qualification pour les demi-finales et la Coupe du monde.
Le premier objectif est atteint, il faut se concentrer, maintenant, sur la prochaine rencontre contre la Guinée. La route de la finale passe par là et nous allons tout faire pour gagner», dira Hadji Dramé. Demain contre le Sily cadet, les champions d’Afrique en titre pourront encore compter sur le soutien de la communauté malienne du Gabon très présente, depuis le début de la CAN et qui rêve de voir le capitaine Mohamed Camara soulever le trophée, le 28 mai.
«Dès l’annonce de la délocalisation de cette CAN U17 au Gabon, nous avons commencé notre préparation. Nous nous sommes fixés pour objectif de faire en sorte que les enfants se sentent comme à la maison. Je suis sûr que le Mali ira loin dans cette compétition. Il va remporter la coupe, Inch Allah», a aussi confié Mahamadou Diarrisso, qui tient une boutique à Libreville.
Un autre inconditionnel des Aiglonnets, Moussa Tounkara affiche également sa confiance pour la suite des événements. «Nous, Maliens de Libreville, sommes très engagés pour notre équipe nationale. Nous sommes sûrs et certains que l’équipe va remporter la coupe, surtout, après cette démonstration face aux Angolais», dira notre interlocuteur. L’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali (UNASAM) est également présente au Gabon.

Envoyés spéciaux
Seïbou S. KAMISSOKO
Morimakan COULIBALY

Dimanche 21 mai au stade de Port-Gentil
Mali-Angola : 6-1
Buts de Sémé Camara (2è min), Hadji Dramé (14è et 72è min), Lassana N’Diaye (40è et 70è min) et Ibrahim Kané (81è min) pour le Mali; Melono M. Dala (85è min) pour l’Angola.
Arbitrage du Somalien, Hassan Hagi, assisté du Gabonais Moussounda Montel et du Camerounais Soulaimane Amaldine.
Mali : Youssouf Koïta, Djémoussa Traoré, Fodé Konaté, Mamadi Fofana, Mohamed Camarra (c, Cheick Oumar Dabo), Hadji Dramé, Sémé Camara (Lassana N’Diaye), Abdoul Salam Ag Jiddou (,Abdoulaye Dabo) Abdoulaye Diaby, Mamadou Samaké, Ibrahim Kané. Entraîneur : Jonas Komla.
Angola : Nsesani E. Simao, Capitao A. José (Moises Amor), Miguel A. Basilio Deniel, Euclides M. Fernado Dos Santos (c ), Fautos M. Ngumba, Fietes Q. Dos Santos, Camilo M. Ngongue, Orlando L. Secali, Ramiro Joao Paulo, Melono M. Dala, Abilio M. Contreiras. Entraîneur : Simao S. Coxe José.

LES RESULTATS ET LE PROGRAMME

Gabon-Guinée : 1-5
Cameroun-Ghana : 0-4
Mali-Tanzanie : 0-0
Niger-Angola : 2-2
Ghana-Gabon : 5-0
Cameroun-Guinée : 1-1
Tanzanie-Angola : 2-1
Niger-Mali : 1-2
Gabon-Cameroun : 0-1
Guinée-Ghana : 0-0
Mali-Angola : 6-1
Tanzanie-Niger : 0-1

le programme

Demi-finales
Mercredi 24 mai
16h : Ghana-Niger
16h : Mali-Guinée
3è place
Dimanche 28 mai
16h : Perdants des demi-finales
Finale
Dimanche 28 mai
16h : Gagnants des demi-finales

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here