Matières premières : la Gambie, le Mali et la Tunisie s’en remettent à la BID

66

La banque islamique de développement (BID) a signé des accords avec la Tunisie, le Mali et la Gambie, via sa filiale, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), afin de financer le développement du secteur des matières premières stratégiques.

Dans un communiqué publié le 21 mai, la société islamique internationale de financement du commerce (SIFC), filiale de la Banque islamique de développement (BID), a annoncé la signature de plusieurs accords visant à financer le secteur des matières premières stratégiques de ses pays membres, pour un montant total d’un milliard de dollars.

La Tunisie recevra ainsi deux aides de 160 et 150 millions de dollars. La première est destinée à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) pour financer l’approvisionnement en gaz naturel du pays ; la deuxième ira à la Société tunisienne des industries de raffinage (STIR) pour financer l’approvisionnement en pétrole brut et ses dérivés.

La SIFC a également signé un accord avec le Mali, portant sur l’achat de produits pétroliers et d’électricité, pour un montant de 40 millions d’euros.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here