CANAM-JCAR Sélingué 2017 : « La carte biométrique une alternative contre la fraude »

11

« La carte biométrique une alternative contre la fraude », tel était le thème de la deuxième édition du partenariat Canam- Jcar, ce jeudi 18 mai à Sélingué dans la Commune de Baya.

La Canam, l’institution en charge de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) qui envisage de remplacer dans les années à venir l’ancienne carte d’assurance par la carte biométrique pour pouvoir sécuriser les données et mieux satisfaire la population malienne. A ce titre, la Canam et un de ses partenaires stratégiques,  le réseau des Journalistes citoyens actions pour la République  (Jcar), a organisé ce jeudi 18 mai à Sélingué  une formation à l’endroit des journalistes pour renforcer leur capacité sur son nouveau produit.

Cette rencontre a permis de présenter tous les contours de cette  nouvelle carte de la Canam. La rencontre a été animée par Mme Dicko  Diaminatou Sangaré,  directrice du système informatique. Selon elle, la nouvelle carte biométrique est un outil privilégié pour la sécurisation des données, fiable contre la montée en charge des feuilles de soin. A l’en croire, elle  va permettre d’endiguer le retard dans le paiement des prestataires et lutter efficacement contre  la fraude, etc.

Mme Dicko a rassuré que la nouvelle carte biométrique de la Canam est  bien confectionnée de sorte qu’il sera difficile d’en faire l’objet d’une contrefaçon.  Selon elle, cette carte est munie d’une puce dans laquelle se trouve gravé l’emp0reinte de l’assuré qui n’est pas visible. Aussi le logo de la Canam se trouve sur la puce, en plus de tout cela le numéro AMO sera désormais identique au  numéro NINA.

Le président de Jcar, Abdrahamane Maïga,  a exprimé toute sa satisfaction par rapport à l’organisation dette formation à l’endroit des journalistes. Selon lui l’objectif principal de cette rencontre est la sensibilisation de la population à travers les medias à adhérer l’AMO. Il a plaidé pour la conception de cette nouvelle carte au Mali pour créer plus d’emplois.

Le représentant du ministre de l’Economie numérique et de la communication, Gamer A Dicko a expliqué que la numérique est une nouvelle technologie qui gagne du terrain, efficace  contre la fraude. Il a assuré de l’accompagnement du département.

Cette rencontre a noté la présence de plusieurs personnalités tels le 3ème adjoint au maire de la commune de Baya, Sékou Doumbia, le représentant du directeur général de la Canam, Aliou Malick Diallo.

Ce partenariat entre le réseau des Journalistes citoyens actions pour la République  (Jcar) et la Canam a pour but de créer un espace d’échange et de partage entre les agents de la Canam et les journalistes afin de sensibiliser la population.

Mariam Camara


Source : Maliweb

Maliweb