Abdoullah Coulibaly rend hommage aux jeunes vainqueurs du Mondialito de 2017

55

Le président du Cnosaf, M. Abdoullah Coulibaly, a organisé une cérémonie d’hommage aux jeunes de l’ASB et du centre d’écoute de Salibalibougou qui ont remporté la coupe du monde des moins de 10 ans (Mondialito en Espagne). Cette cérémonie était couplée au lancement des activités citoyennes d’assainissement des étudiants de l’Institut des hautes études en management (Ihem), sous la houlette de la présidente de l’ONG «Agir», Mme Keïta Aminata Maïga, épouse du président de la République.
C’était le mardi 22 mai dans la salle de conférence de l’Ihem à Hamdallaye ACI 2000. Ils étaient tous là, les acteurs du monde sportif, de l’assainissement, de la jeunesse et les responsables du centre d’écoute de Sabalibougou en commune V du district de Bamako.
Les organisateurs de cette cérémonie ont accueilli la présidente de l’Ong «Agir», Mme Keïta Aminata Maïga, non moins épouse du président de la République et sa délégation, sous des ovations nourries. Ils rendaient ainsi hommage à la Première dame pour son soutien aux enfants et au sport malien, sans oublier son attachement à l’assainissement de la ville de Bamako.
«C’est avec un grand plaisir que je vous accueille dans l’enceinte de l’Ihem, Mme la Première dame, pour rendre hommage à la brillante victoire des jeunes champions de l’Association sportive de Bamako (Asb)», s’est exprimé Abdoullah Coulibaly, président du Cnosaf, à l’entame de son discours. Avant de préciser que les héros de la victoire du Mali à la 24ème édition de la coupe du monde Mondialito de l’Espagne des moins 10 ans sont les enfants du Centre d’écoute communautaire de Salibalibougou.
M. Coulibaly soulignera qu’il y a un peu plus de 20 ans, Mme la Première dame s’est engagée à aider ces enfants issus de milieux défavorisés qui sont de fait devenus ses protégés. Au terme de leur brillante trajectoire lors des compétitions du Mondialito 2017, les jeunes représentants du Mali se sont imposés et ont remporté le tournoi de belle manière. Et pour la deuxième fois, le drapeau du Mali s’est hissé au plus haut niveau. À travers cette cérémonie, dira-t-il, «nous avons voulu magnifier la culture de l’effort, de la discipline, l’esprit de solidarité, le professionnalisme, la fierté de porter les couleurs nationales».

Pour le volet de l’assainissement, M. Coulibaly a remercié les étudiants de l’Ihem pour leur mobilisation et leur engagement citoyen sans faille pour la réussite de la présente cérémonie. «Connaissant votre engagement depuis plusieurs années pour la promotion du sport et l’assainissement, à travers respectivement le comité olympique national et l’association «Agir», vos enfants ont tenu à vous accueillir dans un environnement assaini, comme pour signifier que le sport de haut niveau et un cadre de vie assaini vont de pair», a-t-il dit.
Pour sa part, le Directeur général du centre d’écoute communautaire de Sabalibougou, M. Souleymane Sidibé, a fait un aperçu historique du centre au cours duquel, il détaillera le parcours inédit de ses pensionnaires au Mondialito 2017. Au total, nos jeunes ont fait huit (8) matchs avec 88 buts marqués et 11 buts encaissés et le gardien du Mali a remporté le gang d’or du tournoi, a-t-il expliqué.
Quant au président de l’association sportive de Bamako (Asb), M. Cheick Hamala Nimaga, a tenu à présenter tous ces jeunes au public avant de demander à quelques-uns de remettre leurs cadeaux à la Première dame.
À signaler que le représentant du ministre des Sports, M. Youssouf Singaré, et le ministre Amadou Koïta ont tous salué à juste titre l’organisateur d’un tel évènement à l’endroit de ces jeunes vulnérables, et réitéré leur engagement à soutenir ces deux projets de M. Coulibaly dit Monsieur Sommet Afrique/France.
Ousmane DIAKITE/Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here