Bitumage de la route Tamani-Barouéli : Plus de 750 à 1000 emplois directs et indirects seront crées

83

Le village de Tamani (cercle de Barouéli) a servi de cadre le mercredi 24 mai dernier à la cérémonie de lancement des travaux de construction et de bitumage de la route Tamani-Barouéli. C’était sous la très Haute Présidence du Président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEITA. Longue de 30,6 km, les travaux de construction de cette route ont été confiés à l’entreprise malienne BECM-CG pour un montant de 7 222 996 259 FCFA TTC et un délai d’exécution de 12 mois. Le financement des travaux est assuré à 100% par le budget national. Elle permettra de diminuer le calvaire enduré par les populations.

Le lancement officiel des travaux de construction a donné lieu à une véritable fête dans les localités bénéficiaires. Pour ce faire, les populations des villages de Tamani et environnants se sont retrouvées tôt le matin sur la place publique en face des bureaux de la mairie, pour réserver l’accueil des grands jours au Président IBK.
Jamais cette place publique n’avait réuni autant de monde en une seule occasion de fête, mais ce mercredi 24 mai 2017, elle s’était transformée pour la circonstance en une véritable arène de liesses populaires. Sur place, la musique traditionnelle raisonnait aux pas de danses endiablées des Somono qui avaient pris rendez-vous avec toute sorte de folklore d’antan. Ça et là on pouvait lire sur les banderoles « Merci, IBK, merci Kankeletigui » ou encore « IBK, merci de traduire un rêve en réalité ».
Le Président de la République arrivé sur le lieu de la cérémonie aux environs de 11h GMT, a été accueilli par les membres du Gouvernement et le Guide spirituel D’Ançar, Saïd Ousmane Cherif Madani HAÏDARA. Le chef de village de Tamani M. Tata Fofana, après avoir souhaité la bienvenue au président de la République et à sa délégation a indiqué que ce jour du 24 mai 2017, restera gravé à jamais dans la mémoire des populations de Tamani et environs. Car, a-t-il dit, par faute de route, les populations avaient du mal à écouler leur produit. Ce qui ne sera plus désormais qu’un lointain souvenir.
« Nous sommes très contents et nous remercions le Président de la République pour avoir honoré ses promesses de campagne aux populations de Tamani » renchérira, le Guide Spirituel d’Ançar, Saïd Ousmane Chérif Madani HAÏDARA. A sa suite, le maire de la commune rurale de Tamani, Mamadou YARANANGORE dira, que pour rallier Tamani et Barouéli, il ne fallait pas moins de 3h d’horloge pour faire le chemin. La construction de cette route mettra ainsi fin à ce calvaire a-t-il confié.
Prenant la parole, le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme TRAORE Seynabou DIOP, a dans son discours situé le processus de désenclavement dans son contexte. C’est ainsi qu’elle dira que le désenclavement permet de rompre l’isolement. Quant on sait que le désenclavement permet de relier les pays, les villes, les villages et les fractions.
Revenant sur les avantages de la construction de la route, le ministre de l’Equipement et du Désenclavement dira que Barouéli-Tamani, est la création d’emploi et le renforcement des échanges commerciaux, elle contribue à l’amélioration de la sécurité routière notamment pendant l’organisation des fêtes religieuses.
La bonne route permet l’écoulement sécurisé des produits agricoles en temps réel et la promotion des activités d’élevage et des sous-produits d’élevage. La route est un véritable levier du développement socio-économique, elle permet de tirer des avantages énormes tant économique et culturel. Le projet a d’énormes influences positives qui tendent vers le développement local.
TRAORE Seynabou DIOP a terminé son discours par dire que sous la direction du Président de la République et Chef de l’Etat que le désenclavement intérieur et extérieur du Mali se poursuivra et s’amplifiera dans d’autres localités du Mali profond. Des coulisses proches du ministère de l’Equipement et du Désenclavement, il s’avère que très prochainement, il sera question de lancer les travaux de construction et de bitumage des tronçons Katélé-Kadiolo, Kadiolo-Zégoua et 10,1km à l’intérieur de la ville de Kadiolo.
Le président de la République, SEM Ibrahim Boubacar KEÏTA après avoir donné le premier coup de lame a déclaré que cette route était attendue depuis des années. C’est pourquoi, il a demandé à l’entreprise chargée des travaux de raccourcir le délai des travaux de construction de la route.
A noter que la construction de cette route généra la création de 750 à 1000 emplois directs et indirects. Elle aura 10m de largeur et une vitesse de référence de 100km par heure.
Par Tomboro SISSOKO
Envoyé Spécial à Tamani

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here