Sport Rive Droite : Une dizaine de centres de Formations de Football des jeunes en compétition…

63

Objectif recherché, permettre la tenue régulière d’un championnat des minimes. Pour avoir des footballeurs de haut niveau toutes catégories confondues, il faut développer la formation des jeunes à la base. Et pour parvenir à ces fins, les centres de formations des jeunes footballeurs sont là pour aider à atteindre cet objectif. Justement dans l’optique de réunir des oiseaux rares en football. La Fédération malienne de football a organisé la première phase d’un championnat de minimes qui a regroupé tous les centres de formation de la Rive droite du District de Bamako.
Le principal objectif recherché par les responsables du football malien à travers l’organisation de ce championnat des minimes est de promouvoir le développement du football malien dans tous ces compartiments.
En effet, la première phase de ce championnat réservé aux minimes, a été jouée en deux poules A et B.
Ainsi après les matchs de la phase aller, c’est la GFK (Génération Foot de Kalabancoro) qui a terminé en tête de la poule A. La GFC a même étrillé le Centre Morymagan Coulibaly de Koulouba, par le score de 4 buts à 1 pour consolider sa première place. Après cette première phase, la GFC avec 12 points + 11, prend la tête du Groupe A, devant son BINGA, 2ème avec 7 points – 2, et le centre ASAC est 3ème avec 6 points + 4, tandis que BLACK-STAR pointe à la 4ème place avec 4 points – 4 et de son côté, le CMC ferme la marche avec 0 point – 9.
Par ailleurs dans le groupe B, après les matchs du premier tour, c’est l’ASBT qui vient en tête avec 10 points + 8, devant AJSB, 2ème avec 7point+3, le CFDBS est 3ème avec également 7 points +3, quant à SIGUIDA, il occupe la quatrième place avec 4 points – 5 et le RCB ferme le tableau de cette poule B avec au compteur 0 point et un goal-différentiel de moins 9.
Nous reviendrons en détails dans nos prochaines parutions sur les matches des quarts de finales, demi-finales et finale.
Addoul .H DIASSANA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here