Présidentielle 2018 : L’ADEMA/PASJ échappera-t-elle au tourbillon ravageur ?

15

Plus que de la tergiversation, la problématique de présentation d’un candidat interne à la présidentielle de 2018 fait rage au sein de l’ADEMA-PASJ entre partisans d’une candidature issue du parti et ceux qui veulent soutenir l’actuel locataire de Koulouba dès le 1er tour.
Au-delàs de ces deux options, la candidature de l’ex Premier Ministre du Mali, Oumar Tatam Ly, charme d’autres cadres du PASJ. Ça presse un possible éclatement entre les Pro IBK et les défenseurs des couleurs de l’ADEMA, les favorables à la candidature du fils de Ibrahim Ly. Le même synopsis qui a donné naissance à l’URD, au RPM, au MIRIA, entre autres.

Le parti de l’abeille solitaire est à la croisée des chemins. Il n’est pas en bonne santé.

La Présidentielle de 2018 semble ravageuse dans les rangs de l’ADEMA/PASJ. La guerre froide prévaut actuellement au sein de la ruche. C’est une crise de confiance qui ne dit pas son nom entre les membres du Comité exécutif. La question de la présentation d’un candidat à l’interne ou pas est au cœur des débats. Le Secrétaire Général de la Section III de Bamako, non moins Maire du District, Adama Sangaré, résume les maux du parti en ces termes : la méfiance, la calomnie, l’hypocrisie, la médisance, les coups bas ! Quoi de plus dangereux pour l’avenir d’un parti ? C’était à l’occasion de la conférence régionale des sections des jeunes ADEMA du District de Bamako, il y a deux semaines. Il a soutenu la présentation d’une candidature interne. A sa suite, la jeunesse du parti a adhéré à cette volonté. Elle prône, par la voix de son Président, Lazare Tembely, une candidature à l’interne de la ruche lors du scrutin présidentiel de 2018.

Outre le Bureau national de la jeunesse du parti ainsi que la section III du District de Bamako, les générations «Terrassons des Fougères», AMSUNEEM et AEEM multiplient les sorties médiatiques avec une prise de position affichée et soutenue en faveur du choix d’un candidat issu des rangs du parti.

Dans les coulisses, à Bamako-Coura, on apprend que ces partisans tiennent indiscutablement à leur position. Selon certains Responsables du parti, un des signaux forts de cette volonté est le périple et les sorties du Pr Dioncounda Taroré sur le terrain.

Par ailleurs, faut-il noter, il y a l’attitude versatile de certains membres de la Direction nationale du parti. Des comportements qui déboussolent plus d’un militant. Comme pour signifier que le torchon brûle aujourd’hui au sein de la ruche.

Ainsi, les Ministres Tiémoko Sangaré, Empé, Adama T. Diarra dans le Gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maïga créent la controverse. Ces derniers orchestrent toutes sortes de stratégies et d’astuces pour amener l’ADEMA/PASJ dans les rangs d’IBK pour 2018, au cas où sa candidature serait confirmée. Les manœuvres des Ministres qui commencent à porter des fruits. Certains jeunes fidèles à Dramane Dembélé « Dra » désistent au profit de l’option des pro IBK.

«L’ADEMA n’est pas aujourd’hui en bonne santé, on veut d’abord soigner ses plaies…L’ADEMA va choisir son candidat…qui peut être IBK », disait Mussolini, dans l’émission «Débat politique de la Radio Klédu». Le message est clair et limpide. Il a déclaré plus haut ce qui était jusqu’à présent murmuré plus bas. Pourtant, Mussolini était supposé être un bon élève de Dra. Mais là, on sent qu’ils ne sont du même avis. Car, Dramane Dembélé défend l’option d’une candidature interne. Ce qui revient à dire la tactique d’Empé est en marche avec ce retournement de veste de Mussolini.

D’autre part, certains caciques du parti et d’autres membres influents sont charmés par la candidature du fils d’Ibrahim Ly. Ces cadres draineront avec eux naturellement des militants de l’abeille dans le camp d’Oumar Tatam Ly lors de la présidentielle 2018.

A défaut d’une entente réelle sur le choix d’une candidature unanime, la tempête qui profile à l’horizon risquera de mettre l’ADEMA/PASJ plus qu’à terre. Mais c’est la politique…

Oumar Diakité : LE COMBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here