Processus électoral : Le ministre Tiéman Hubert Coulibaly confiant

34

Selon Le calendrier électoral, le référendum constitutionnel est prévu le 9 juillet prochain, les élections locales et municipales partielles, le 29 octobre et les élections régionales, le 26 novembre 2017. Le ministre de l’Administration territoriale, Tiéman Hubert Coulibaly, s’est déclaré serein, par rapport à l’accompagnement des partenaires techniques et financiers qu’il a rencontrés. Il a soutenu : « La réunion s’est très bien passée. Nous nous sommes compris sur bien des aspects du problème. » Il a jouté qu’il ne reste plus que cette loi soit promulguée afin que le collège électoral soit convoqué pour le référendum.

Le ministre a indiqué que la tenue du référendum et des autres élections « participe de la normalisation progressive du pays ». Ces élections permettent aussi, a-t-il dit, de mettre en œuvre de manière optimisée et efficace l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Il faut, a-t-il souligné, que les exécutifs régionaux et les conseillers de cercle soient en place pour que les problèmes locaux, les problèmes des collectivités, les problèmes régionaux puissent être pris en charge par les représentants des populations. MBaranga Gasarabwe, la représentante spéciale adjointe de la MINUSMA, a déclaré que les partenaires s’engagent auprès des autorités maliennes dans la conduite du processus électoral. Les partenaires, a-t-elle ajouté, disposent déjà d’un fonds commun.
B.D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here