Politique du genre au Mali : Le MPFEF décline sa vision aux partenaires

29

Les partenaires du Groupe thématique genre (GTG) sont appelés   à mobiliser plus de ressources financières pour  la promotion de la politique du genre dans notre pays

Dans la continuité de l’action, le nouveau ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille Mme Traoré Oumou Touré a rencontré mardi dernier, dans l’après-midi, les Partenaires techniques et financiers (PTF) du groupe thématique genre.  La rencontre qui s’est déroulée dans la salle des conférences dudit département, avait pour objet : la prise de contact et échanges  sur le partenariat. Elle  a regroupé les responsables du cabinet et  ceux  des directions rattachées autour du ministre. Les  PTF, ils étaient largement représentés par une délégation avec à sa tête Maxime Houinato, chef de file du GTG.

Après le mot de bienvenue du ministre et celui du coordinateur du groupe thématique genre, les participants ont assisté à une présentation  détaillée  des grands axes  de la   politique du  genre voulue par le gouvernement, à travers le département de tutelle. Le secrétaire général du ministère qui a fait l’économie  du temps par rapport à son exposé,  a décliné les grands chantiers entrepris et qui sont en cours de l’être dans ce sens.

Aux dires du secrétaire général, cette politique  est contenue dans  un programme, appelé plan décennal pour la promotion de la femme. Celle-ci  fait allusion  aux violentes faites sur le genre,  à l’égalité entre les sexes, l’implication des femmes  dans les prises de décisions etc.

Au nom du Groupe thématique genre, Maxime Houinato a réitéré  leur détermination à accompagner le Mali dans son combat pour la promotion du genre. Pour cela, notre pays et Onu-femmes entretiennent des relations, il y a plusieurs années de cela.  Pour le chef de file du GTG, cette rencontre avec les  partenaires devrait permettre davantage de  mobiliser les ressources pour la politique nationale du  genre et  la résolution de la Loi 1325. Laquelle veut que les femmes soient plus impliquées  dans la recherche de la  paix  et de la résolution des conflits.

Ensuite, il s’est agi  de dresser un canevas qui permettra de doter le ministère de  moyens adéquats, en plus ceux déjà consentis par l’Etat.  Selon Maxime Houinato, « les partenaires du Groupe thématique genre sont très  contents  de la  vision entreprise par le ministère par rapport aux changements en termes de ressources humaines,  de renforcement de capacités, de programmes etc.»

Mme Traoré Oumou Touré  a pour sa part  remercié les partenaires techniques et financiers  pour leur disponibilité à ladite rencontre. Il s’agit, d’amener les partenaires à nous aider à faire avancer les choses dira Mme le ministre. Pour cela, le département a l’obligation de communiquer sur ce qu’elle  compte faire en termes de promotion de la politique du genre dans notre pays. Chose qui permettra aux partenaires de mieux décerner les contours liés à la politique du genre. De même, il s’agit par cette rencontre d’identifier le type de partenaires capables d’influencer les politiques nationales. Pour Mme Traoré Oumou Touré, le département a aussi  besoin de ces partenaires, afin d’arriver à capitaliser  les acquis déjà enregistrés sur le terrain en matière de promotion du genre. « Le défi que doit etre relevé aujourd’hui par le ministère  est la restauration de la paix  dans  notre pays » a-t-elle ajouté. Avant décliner sa vision pour le département, qui consiste globalement à faire la promotion  de la femme sur toute l’étendue du territoire nationale.

Diakalia M DEMBELE

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here