Visite du président de la Commission de l’Union africaine au Mali : Lutte contre le terrorisme et des réseaux criminels à l’agenda

25

C’est aujourd’hui que le président de la Commission de l’Union africaine (UA) entame une visite officielle de trois jours dans notre pays, dans le cadre d’une tournée dans cinq pays de la région sahélo-saharienne. En effet, Moussa Faki Mahamat qui est accompagné du commissaire à la paix et à la sécurité, Smail Chergui, et de la commissaire aux Affaires politiques, Mme Minata Samate Cessouma, visite le Niger, le Tchad, la Mauritanie, le Mali et le Burkina Faso.
La situation sécuritaire dans le Sahel et en Libye est au cœur des entretiens qu’il mènera avec les hautes autorités de ces pays.
L’interconnexion des mouvements terroristes et des réseaux criminels est un défi auquel des réponses appropriées doivent être apportées.
L’objectif de la tournée de Moussa Faki Mahamat est de réaffirmer l’engagement et la solidarité de l’Union africaine avec la région, dans sa lutte contre le terrorisme et les réseaux criminels.
Dans notre pays, la visite du président de la Commission de l’Union africaine comprendra les étapes de Gao et de Bamako. Dans la cité des Askia, Moussa Faki Mahamat et sa délégation visiteront un projet dédié aux femmes et financé par l’UA, le site d’installation du prochain hôpital mobile de l’Union africaine, les Forces armées maliennes, la MINUSMA et la Force Barkhane.
À Bamako, le président de la Commission de l’UA sera reçu en audience par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Il s’entretiendra ensuite avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, avec qui il procédera à la signature d’un mémorandum d’entente entre l’Etat du Mali et la Commission de l’Union africaine, portant installation de l’hôpital mobile de niveau 2 au Camp I des Forces armées maliennes à Gao.
Le président de la Commission aura enfin des entretiens avec les ambassadeurs africains et le Comité de suivi de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (CSA).

Massa SIDIBÉ


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here