Match Mali-Gabon demain samedi: Alain Giresse et ses poulains agacés par les mauvaises conditions d’hébergement à Kabala

81

Dans la perspective du match Mali-Gabon de ce samedi 10 juin comptant pour les éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, le sélectionneur national des Aigles Alain Giresse a animé le mercredi 7 juin dernier à l’Hôtel MiCasa, un point de presse au cours duquel, il est revenu sur les deux phases de préparation de l’équipe au Maroc et à Bamako.Lors de cette rencontre, le Capitaine des Aigles, Yacouba Sylla, a dénoncé ouvertement ce qu’il qualifié de « mépris des dirigeants sportifs maliens à leur égard ».
En conférence de presse le mercredi 7 juin dernier à l’Hôtel MiCasa, le sélectionneur national des Aigles Alain Giresse a déploré la situation dans laquelle s’est déroulée la deuxième phase de préparation des Aigles à Bamako où les portes du Stade Modibo Keita leur étaient fermées. « Je regrette et je déplore que la préparation de l’équipe se fasse dans des difficultés. Quand on n’est pas sur le plan psychologique et pratique dans les meilleures conditions, c’est dérangeant. Il y a un match important et un groupe renouvelé à cause des circonstances. Et aujourd’hui, en plus ici, on est gêné et perturbé par des problèmes qui ne devaient pas atteindre le sportif. C’est fortement regrettable et ça m’énerve », a déploré Alain Giresse. Qui s’est tout de même réjoui de la première phase de préparation des Aigles au Maroc où les joueurs se sont entrainés dans une grande commodité conformément au programme de préparation initié à cet effet.
En plus du problème de la fermeture du Stade Modibo Keita, Alain Giresse et ses poulains ont été confrontés à un problème lié au site d’hébergement de Kabala jugé en mauvais état par les joueurs. Si pour la Direction Nationale des Sports, toutes les conditions étaient réunies pour permettre aux Aigles de se préparer sereinement, le Capitaine Yacouba Sylla et les joueurs qui sont allés visiter les chambres de Kabala ont donné un avis contraire.
Selon le Capitaine Yacouba Sylla, au niveau de la pelouse, il n’y a rien à dire car elle est en parfait état. Mais pour lui, les conditions d’hébergement du site de Kabala laissent à désirer.
«On est parti faire un tour dans les différentes chambres. Il n’y a qu’une seule télé qui est déposée. On n’appelle pas ça aménagement parce qu’il y a des trous dans la toiture. On est des joueurs professionnels, quand on vient représenter le pays, on vient avec le cœur. On ne vient pas avec des arrière-pensées ou autres. On vient pour être dans les conditions optimales pour pouvoir défendre les couleurs du pays. Ce que je souhaite, c’est inviter la population pour qu’elle aille voir d’elle-même dans quels lieux, on veut nous loger. », a expliqué le Capitaine Yacouba Sylla. Avant de renchérir en ces termes : « On est des jeunes Maliens respectueux et respectables aussi. On n’est pas des êtres humains laissés à l’abandon. On veut le respect d’être humain. On veut savoir où on va et où on dort. Ça fait un an voire même deux ans que Kabala n’a pas été bien aménagé. Aujourd’hui, il y a des trous dans la toiture et quand il pleut, l’eau rentre. On ne veut pas d’hôtel cinq étoiles ou quatre étoiles. On est bien à Kabala. Mais il faut qu’on fasse des aménagements réels pour qu’on puisse se sentir bien là-bas aussi. Ça ne nous dérange pas d’aller à Kabala. Mais, ce sont les aménagements nécessaires qui n’ont pas été faits ».
Almihidi Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here