Lutte contre le terrorisme dans le Sahel : Le Général de division Didier Dacko nommé commandant de la Force Conjointe du G5 Sahel

134

Le général Didier Dackouo nommé commandant adjoint des forces du G5 Sahel. L’homme du désert, le général de division Didier Dacko, précédemment chef d’état-major général des armées du Mali a été nommé, lors du dernier conseil des ministres, commandant de la Force Conjointe du G5 Sahel qui aura à sévir contre le trafic de tous genres (drogues, armes, personnes etc.). Il a aussitôt été remplacé par son adjoint le général de brigade Bemba Moussa Kéita.

Cet officier, qui a la réputation d’être un grand stratège militaire, s’est surtout illustré lors des années 2011, début de la crise malienne. Les hommes qu’il a conduits lors des différentes militaires lui vouent un respect total pour sa connaissance du terrain.
Le 31 mars 2012, alors commandant de la deuxième région militaire du Mali, il va enregistrer une cuisante défaite aux hordes djihadistes et indépendantistes. Du coup, il décampe de Gao avec ses éléments pour Konna qui, restera très longtemps la ligne rouge à ne pas franchir. Ce repli, pour les hommes qui l’ont suivi, était hautement stratégique.

Le 27 janvier 2013, il récupéra Gao des mains de ses occupants (djihadistes du Mujao). Il a à son actif de nombreuses batailles dans le grand nord Mali. Il sera blessé en 2008 dans les environs de Tinzawaten quand il conduisait l’opération Djiguitougou.
Le colonel major d’alors Didier Dackouo a été promu au grade de général de brigade, avant d’être nommé chef d’état-major général adjoint pour ses exploits militaires. Il occupera ce poste pendant un certain temps avant de devenir chef d’état-major général des armées.

A 50 ans, l’officier supérieur Didier Dacko est un homme de défi. Il le disait lors de sa prise de fonction en 2016 : « la tâche est lourde, mais pas impossible ».

Sa nomination au poste de commandant de la Force Conjointe du G5 Sahel, est une consécration. Il revient à cet officier de valeur de réussir la lutte antiterroriste dans la lutte contre le terrorisme.
Benjamin SANGALA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here