Mali : mort des trois casques bleus guinéens, une nouvelle alliance revendique l’attaque

21

L’attaque qui occasionné la mort des trois casques bleus guinéens à Kidal à été revendiquée. Elle serait l’œuvre d’une nouvelle alliance entre jihadistes du Sahel liés à Al-Qaïda, dirigée par le chef islamiste touareg malien Iyad Ag Ghaly.

Plusieurs groupes terroristes sont actifs dans le nord du Mali, où les forces de maintien de la paix françaises, maliennes et de l’ONU mènent des opérations de lutte contre le terrorisme.

Trois soldats de la paix de l’ONU avaient été tués lors d’une attaque à mortier qui avait visé leur camp jeudi dans la ville de Kidal laissant cinq de leurs membres blessés.


Source : Afrique360

Afrique360