Albinos : Surtout ne pas les rejeter ou les discriminer

12

A l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, hier la Journée mondiale de l’albinisme. Cette journée s’attache à sensibiliser le grand public sur les difficultés rencontrées par les albinos dans la vie quotidienne et à lutter contre le rejet qu’ils peuvent parfois subir dans certaines sociétés.
C’est dans cette vision globale que l’Association malienne pour la protection des albinos (AMPA), en collaboration avec l’Association nationale et internationale pour la défense des albinos (ANIDA), basée en France, a organisé une journée de sensibilisation sur l’albinisme à la Maison des ainés.
La journée de sensibilisation a enregistré la présence de l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé, parrain de la Journée et président du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (FARE AN KA WILI).
On notait aussi la présence de la présidente de l’AMPA, Mme Maïga Aminata Traoré, de la représentante des associations de défense des droits des albinos, Adrienne Ntankeu, invitée d’honneur de l’AMPA.
D’entrée de jeu, la présidente de l’AMPA a expliqué que le but de cette journée était d’améliorer les conditions de vie des albinos et de porter un autre regard sur l’albinisme.
Par ailleurs, la responsable de l’AMPA a lancé un appel au soutien des partenaires et autres personnes de bonne volonté pour éradiquer, à défaut, circonscrire les différents problèmes des albinos, notamment des problèmes de santé.
Les personnes qui souffrent de cette maladie génétique héréditaire, caractérisée par l’absence de mélanine, vivent également des difficultés socio-économiques.
Mme Maïga Aminata Traoré a déclaré qu’il est temps que les populations changent d’opinion sur l’albinisme qui est une maladie génétique, un handicap qui ne doit pas être un obstacle qui entrave la réussite des personnes victimes et leur rendre la vie difficile. « C’est dans cette perspective que notre association œuvre pour réunir les forces vives de la Nation malienne afin de rapprocher les visions et conjuguer les efforts pour qu’ensemble, elle puisse donner un espoir aux albinos », a souligné la présidente de l’AMPA.
Quant à Adrienne Ntankeu, elle a expliqué dans son intervention que l’albinisme est une maladie suscitée par un défaut de production de la mélanine, substance qui donne sa couleur à notre corps. Cette maladie, dira-t-elle, touche tous les êtres vivants, les humains comme les animaux.
Selon elle, l’albinisme ne doit pas être une contrainte pour s’insérer dans la vie. Adrienne Ntankeu a invité les victimes de cette maladie à faire attention au soleil et à se mettre des crèmes solaires, toutes les trois ou quatre heures, pour que la peau ne rougisse ou ne brûle. A en croire l’invitée d’honneur de l’AMPA, cela permet de ne pas attraper un cancer de la peau.
Le parrain de la Journée, Modibo Sidibé, a exprimé toute sa disponibilité pour organiser un forum en faveur des albinos, afin de parler des statuts des personnes atteintes d’albinisme dans notre pays et voir ce qui peut être fait.
En outre, Modibo Sidibé a déclaré qu’il faut une loi d’orientation sur le handicap qui va permettre aux handicapés de quelque nature que ce soit de pouvoir jouir et accomplir pleinement leur citoyenneté comme les autres citoyens, sans discrimination. Au menu de la journée, étaient aussi programmées, une conférence sur l’albinisme, des consultations ophtalmologiques et des distributions de crèmes et lunettes solaires pour les albinos.

Ténimba KIABOU

Source : aBamako

aBamako