L’honorable Diarassouba au cœur d’une nouvelle polémique

24

Selon nos informations, la création aux forceps d’un Sénat participe plus d’un deal, entre Pr Dioncounda Traoré et IBK, que d’une nécessité pour le pays. A en croire nos sources, généralement, bien informées, le Chef de l’Etat aurait réservé le poste de président du Sénat au Pr Dioncounda Traoré. En compensation, ce dernier doit s’abstenir de faire acte de candidature, en 2018, au nom de l’Adema-pasj, seul parti politique capable d’empêcher IBK de se succéder à lui-même.

Pour l’honorable Mamadou Diarassouba, député élu à Dioïla, et non moins premier questeur de l’Assemblée nationale, le président du Sénat ne peut sortir que des rangs du parti au pouvoir : le RPM.

Au cours d’une réunion, tenue la semaine dernière à cet effet, la question est revenue à l’ordre du jour. Le tout-puissant questeur de l’Assemblée nationale aurait rejeté, en bloc, le deal qui lierait son mentor au Pr Dioncounda Traoré.
Informé, IBK aurait, toujours selon nos sources, piqué une colère. Aux dernières nouvelles, « Ladji Bourama » aurait décidé de rappeler à l’ordre le tout-puissant questeur de l’hémicycle, qui veut « mettre du sable dans son couscous ».
Nous y reviendrons !

Oumar Babi

Source : aBamako

aBamako