Mali : dans la région de Kidal, « la tension est énorme »

128

Deux ans après la signature des accords d'Alger, les tensions tribales rattrapent le Nord Mali et la région de Kidal est de nouveau le théâtre d'affrontements armés.

« La tension est énorme », nous alerte un jeune Touareg, membre d’une famille influente dans le Nord du Mali, et inquiet par l’escalade de violences observée dans le conflit qui oppose les tribus Imghad et Idnan. Des combats ont lieu depuis début juin dans la région de Kidal. Aucun chiffre officiel n’est pour le moment disponible concernant les victimes de ces affrontements. Selon plusieurs sources, elles seraient une dizaine.

Depuis plusieurs jours, un mystérieux enregistrement audio circule, via WhatsApp et Telegram, de portable en portable. Son authenticité est difficilement vérifiable. On y entend un homme, présenté par ses détracteurs comme Alghabass Ag Intalla, aujourd’hui membre du Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA) et à la tête de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, dont sont proches de nombreux membres de la tribu Idnan et qui réunit plusieurs groupes touaregs), y appeler à la rupture du jeûne de Ramadan pour mener une guerre ouverte contre le Groupe d’auto-défense touareg Imghad et alliés (Gatia), un mouvement de la coalition pro-gouvernementale.

Lire la suite sur : http://www.jeuneafrique.com/447822/politique/mali-a-kidal-tension-enorme/


Source : Africatime

Africatime