Fondation CMDID : Un nouveau départ sur des nouvelles bases

11

La Fondation CMDID a procédé le jeudi 15 juin 2017, à la cérémonie d’ouverture de son assemblée générale ordinaire. C’était au centre Aoua Keita et en présence de plusieurs partis membres de la fondation. L’Assemblée était présidée par Boubacar Sandinan Camara, Président du conseil d’administration de la fondation.

Cette assemblée générale va permettre aux membres de la fondation de s’enquérir de l’évolution de la plateforme politique et de formuler des mesures nécessaires à la bonne conduite de ses actions. Ainsi plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette rencontre. Il s’agissait de procéder aux examens de ce qui a été réalisé au cours de l’exercice 2016 et les orientations de l’exercice 2017, notamment le plan d’actions, la présentation et la validation des demandes d’adhésion des nouveaux partis ainsi que le lancement du site web de la fondation. Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, le Président de la fondation a fait savoir que sans avoir l’intention de dresser le bilan des activités de la fondation, il est important de relever quelques contributions notoires que la classe politique a apportées au processus démocratique à travers la fondation. En ce sens, il dira que la fondation a contribué au raffermissement du dialogue politique autour des questions d’importance nationale dont la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale issu du processus d’Alger, l’amélioration de la loi électorale, l’appropriation de la loi 052 pour le genre, l’initiation des débats démocratiques sur des thématique nationales, l’éducation civique, la participation électorale ainsi que l’évaluation des élections communales. Selon le PCA de la fondation, ce sont entre autres les progrès démocratiques pour lesquels la fondation a joué pleinement toute sa partition. Toutefois, il a indiqué que la fondation fait face à des défis importants de pérennisation de son action et que ceci est dû, à cause de sa trop forte dépendance au soutien des bailleurs extérieurs et de la faible mobilisation des ressources contributives de ses membres. « Il est donc important qu’on engage dès maintenant, des actions concrètes pour renforcer et assurer la continuité de la fondation dans notre pays », a-t-il précisé.

A l’issue de cette intervention, le nouvel site web (www. Cmdidmali.org) de la fondation a été présenté. Ce site rentre dans le cadre de la visibilité de la fondation. Il donne accès à des informations en général sur le contexte politique, mais aussi des informations spécifiquement sur les activités de la fondation CMDID. Par ailleurs, la présentation et la validation des demandes d’adhésion de six nouveaux partis ont été faites. Il s’agit de : CODEMA, PS Yelen Kura, COREAM, MONADE, ADP-MALIBA, UDA.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako