Intégration des liens entre pauvreté et environnement : Le projet initiative pauvreté et environnement dévoile les liens étroits

23

Dans le but d’attirer l’attention des autorités et des citoyens sur les multiples menaces environnementales favorisant la paupérisation au Mali et d’engager des mesures drastiques pour contrecarrer le mal, le projet Initiative Pauvreté et Environnement (IPE) et son partenaire le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD ) ont organisé un conférence débat sur le thème : « Intégration des liens pauvreté-Environnement, ressources Naturelles et changements climatiques dans le processus de planification et de budgétisation au niveau national, sectoriel et local » le Mercredi 14 Juin 2017 au mémorial Modibo Keita sous la présidence du chargé de mission du ministère de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable Abdallah Ag Ibdias, en présence de la Coordinatrice du projet IPE-Mali Lalla Camara.
Le projet IPE-Mali s’inscrit dans un contexte national et sous régional marqué par la volonté de certains gouvernements africains dont le Mali en relation avec leurs partenaires techniques et financiers de faire de la valorisation de la dimension environnementale, une des modalités essentielles dans la mise en œuvre du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP) et du Cadre pour la Croissance Economique et le Développement Durable (CREDD) a signalé Abdallah Ag Ibdias chargé de mission au ministère de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable. Il a appuyé que pour y parvenir que deux grands axes s’offrent au Mali à savoir : agir directement sur les paramètres environnementaux qui, selon lui, reste une nécessité bien reconnue ; mais aussi d’agir sur les paramètres économiques et d’influencer les décisions qui touchent à la gestion de l’économie en tant que l’ensemble des processus visant la rentabilité de l’utilisation des facteurs de production prélevés à partir des ressources et facilités offertes par Mère Nature. « Le Mali pays sahélien, n’a que très peu d’impact sur le changement climatique compte tenu de la faiblesse de ses émissions de carbone, mais il reste particulièrement menacé ses conséquences au nombre desquelles on peut citer les sécheresses, les inondations ou encore la pollution atmosphérique. Le cas du fleuve Niger est préoccupant en raison de la baisse de ses crues, du phénomène d’ensablement ou croissante encore de la pollution croissante ce qui pose le problème de la préservation de ces ressources pour les générations futures », déplore-t-il. Ces phénomènes menacent le fleuve Niger, le véritable Nil du Mali qui constitue un capital crucial pour l’économie malienne puisque l’agriculture représente 80% de la population active et 35% du produit intérieur brut, signale Abdallah Ag. Quant au représentant du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) Oumar Tamboura, il a affirmé que le thème de la conférence permet d’explorer les opportunités offertes par les récentes reformes des finances publiques de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) d’intégrer de façon effective la durabilité environnementale dans la planification et la budgétisation du Mali. Il a signalé qu’en organisant cette conférence débat dans le cadre de la 18e édition de la quinzaine de l’environnement que l’IPE-Mali reste conforme à sa logique d’intervention consistant à appuyer le Mali à renforcer l’apport d’une gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles dans l’économie nationale et la lutte contre la pauvreté. Le représentant du PNUD a rassuré que l’accompagnement de sa structure ne fera pas défaut afin de lui permettre de relever les défis environnementaux auxquelles il fait face. La Coordinatrice du projet IPE-Mali Lalla Camara et Mahamane Konaté de l’Agence pour l’Environnement et le Développement Durable (AEDD) ont évoqué les énormes efforts consentis par le Mali dans le but de mettre en exergue l’importance d’une intégration des liens pauvreté-environnement dans les processus décisionnels. Des chevronnés conférenciers ont épluché des thèmes rentrant dans ce cadre afin d’étayer la lanternes de l’auditoire.
Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here