Partage du repas de rupture du jeûne de ramadan: Le Ministre Samba Sow en solidarité avec le personnel de son Département

20

Pour témoigner de sa solidarité, conformément aux recommandations du Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta, le Ministre de la Santé, Professeur Samba Sow, a partagé le repas de la rupture du jeûne de carême avec le monde sanitaire.
La cérémonie marquant cette rupture de jeûne s’est déroulée le mardi 12 juin 2017, au Centre Nationale d’appui à la lutte contre la Maladie, sous l’égide du Ministre de la Santé, Dr Samba Sow, du Représentant de l’OMS au Mali, Lucien Manga et des responsables des structures relevant du Département de la Santé.

C’est dans un esprit de convivialité, de fraternité et de solidarité que s’est déroulée cette rupture du jeûne. Après le partage du repas de la rupture du jeûne, suivie de la première prière, l’euphorie était générale du côté du personnel du secteur de la santé de voir leur Ministre partager avec lui ce moment aussi important dans cette période de carême.

Devant les journalistes, le Ministre Sow a salué la cérémonie qu’il a qualifié de « modeste » et remercié, au nom du Président de la République, de son Gouvernement, et de tous les Chefs des services rattachés pour les efforts et sacrifices consentis au profit des populations.

«Le but de cette cérémonie est de répondre à certaines recommandations fortes, à certaines priorités nationales, des priorités et des recommandations fortes faites par les plus hautes autorités de la Nation, à savoir faire la paix, quel que soit le prix, et encourager l’avènement, et apaiser le climat social», a expliqué le Ministre Samba Sow selon qui rien n’est possible si le climat social et sécuritaire est difficile.

Et le Ministre Sow d’ajouter que cette cérémonie, modeste, certes, vise à faire en sorte qu’au sein de son Département tous les Responsables se retrouvent et que les leaders comprennent qu’on est ensemble et uni.

«Je souhaite et recommande fortement que toutes les structures relevant du Département initient ce genre de cérémonies modestes comme celle-ci, entre eux, avec le personnel le plus bas possible pour échanger, discuter et prier ensemble pour le Mali…», conclura le Ministre Sow.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako