Après avoir visité les chantiers des logements sociaux à Samaya, Kambila et Kati-Sicoro : Le ministre Bathily annonce un rythme cavalier pour les chantiers

26

S’imprégner de l’état d’avancement des chantiers des logements sociaux. Tel était l’objectif d’une visite qui a conduit le weekend dernier le ministre de l’Habitat des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières sur trois chantiers de logements : A Samaya et Kambila avec la Sopromac Immobilière et Kati-Sicoro avec la Sifma-sa.

Les 78 logements en duplex de type F5 de la Sopromac-Immobilière à Samaya étaient le premier chantier visité par le ministre de l’Habitat, des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières. Sur place, le Ministre a constaté que ces maisons bâties en étage sont prêtes pour la livraison. De Samaya, le ministre Bathily a mis le cap sur Kati-Sicoro où il a visité les 600 logements dont 200 F4 et 400 F3 peuvent être livrés et il reste seulement quelques travaux de voiries. Le site de Kambila situé sur la route de Kayes a été la dernière étape de cette visite du Ministre. Sur ce chantier, ce sont 1 000 logements sociaux qui sont en construction pour les forces armées maliennes. Ce chantier construit par la Sopromac immobilière a été lancé en 2016. A en croire le Pdg de cette société, 800 logements sont de type F3 et 200 logements de type F4. Le taux d’avancement des travaux est de 22,81%.

Au terme de la visite des trois sites, le ministre Bathily s’est dit animé d’un sentiment de satisfaction. “Satisfaction parce que ce sont des grands chantiers. Nous devrons avoir confiance surtout en nous- mêmes. Car pour un pays qui sort de crise, voire de telles réalisations suscite vraiment un sentiment d’espoir” a souligné le ministre Bathily.

Il a aussi ajouté que “désormais tous les chantiers vont avancer au rythme de la cavalerie car nous voulons que ces maisons soient livrées le plus tôt possible pour que d’autres chantiers commencent”.

Le chef du Département de l’Habitat et des Domaines a fait également quelques remarques sur des sites : “Quand on y rentre on a l’impression d’être dans un désert, c’est pourquoi j’ai suggéré de créer des espaces verts au moment même ou ces chantiers avancent. Il ne faut pas attendre la fin des travaux pour prendre en compte cet aspect ” a-t-il soutenu. Il a aussi demandé une certaine garantie par rapport à la qualité des travaux car, selon lui, à ce stade c’est très difficile de connaitre les défauts de construction, mais après la livraison. Kassoum THERA

Le ministre de l’habitat et des affaires foncières sur les réalisations de la sifma-sa à Kati-Sikoro:

“Ce chantier présage l’espoir et la confiance que notre pays doit avoir en lui-même “

Le site des logements sociaux de la Sifma-sa, à travers son projet de ville nouvelle appelée Rokiaville, a été visité le vendredi dernier par le ministre des Affaires foncières Mohamed Ali Bathily. Sur place, le ministre Bathily s’est dit ravi de visiter le site et de prendre la mesure de l’ampleur des travaux réalisés.

Après avoir visité les chantiers des logements sociaux à Samaya, Kambila et Kati-Sicoro
… le ministre Mohamed A Bathily avec le PDG de la SIFMA, Mamadou G Coulibaly (C)
Dans sa forte délégation lors de cette visite à la cité Rokiaville, le ministre de l’Habitat, des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Ali Bathily, était accompagné des membres de son Cabinet, des directeurs de plusieurs structures relevant de son département dont les directeurs de l’Office malien de l’habitat (OMH), de l’Urbanisme et de l’Habitat.

Entouré de ses plus proches collaborateurs, à savoir le Dga de la Sifma, El Hadj Abrahamane Kouyaté, et le directeur commercial, le Portugais Carlos Martins, le Pdg de la Sifma a donné d’amples explications aux visiteurs du jour sur leurs différents projets. Ainsi, le Pdg de la Sifma d’expliquer que dans le cadre du partenariat public privé, la Sifma-sa a réalisé, depuis 2011, 350 logements. A côté de ces réalisations, 600 autres maisons (200 F4 et 400 F3) ont été construites toujours dans le cadre du partenariat public-privé, avec un financement de 14 milliards Fcfa assuré par Sifma-Sa-Ecobank-Shelter Afrique. Le patron de la Sifma-sa de poursuivre que l’un des avantages de ce site s’explique par le fait qu’il est situé à 7 minutes du centre-ville, notamment vers le Cinéma Babemba.

Après avoir visité quelques logements et constaté de visu la fin des travaux des 600 logements, le ministre Bathily a exprimé sa satisfaction dans le livre d’or de la société en ces termes : “C’est un ravissement de visiter ce site et de prendre la mesure de l’ampleur des travaux réalisés. Ce chantier présage l’espoir et la confiance que notre pays doit avoir en lui-même”.

Quant au Pdg de la Sifma-sa, Mamadou Guediouma, il n’a pas caché aux micros des journalistes l’accompagnement dont sa société bénéficie de la part des autorités administratives.

C’est pourquoi, il a remercié le président Ibrahim Boubacar Kéïta qui a exprimé très tôt que les logements sociaux font partie de ses priorités. Le patron de la Sifma-sa a surtout saisi cette occasion pour remercier plus particulièrement le ministre Bathily et ses prédécesseurs qui sont toujours restés à leur écoute. A ces remerciements, il a associé les services techniques du ministère, la police, la gendarmerie, la garde nationale qui ont tous œuvré pour la réussite des différents projets de la Sifama-Sa.

Un nouveau projet de 1 000 logements sociaux dont 700 à Kati et 300 à Tabacoro

Evoquant les projets en cours, le patron de la Sifma-sa de poursuivre que dans le cadre du projet Rokiaville, leur société a entamé un nouveau projet de 1 000 logements sociaux dont 700 à Kati et 300 à Tabacoro. Le financement de ces logements, a-t-il poursuivi, est assuré par la BDM-sa et Shelter Afrique. Il n’a pas manqué de préciser que leur société ne se limite pas seulement à la construction des logements sociaux. A cet effet, a-t-il poursuivi, leur société est sur plusieurs chantiers dont celui du quartier Missabougou avec le projet de 250 logements haut de gamme et moyen standing. Des logements économiques sont aussi en train d’être lancés à Banankoro derrière l’usine Bramali et à Missalabougou vers Sénou. En plus de ces projets, a poursuivi le Pdg, ils ont des partenariats avec des syndicats, des entreprises, des sociétés afin qu’ils puissent avoir des parcelles assainies à moindre coût. La diaspora, a soutenu M. Coulibaly, occupe une place importante dans la politique d’accès de nos compatriotes à des logements décents et à moindre coût. C’est pourquoi, il a révélé que chaque année, leur société envoie des missions auprès de nos compatriotes en France, aux Usa, au Niger…

En tout cas le Pdg de la Sifma-sa a tient beaucoup au raffermissement du partenariat existant entre l’Etat et les promoteurs immobiliers. Dans le même ordre d’idées, il n’ pas manqué de rappeler la place du bâtiment dans le domaine de la politique de la promotion de l’emploi. Prenant l’exemple sur les chantiers de la Sifma-sa, il a révélé que sur certains sites, ils pouvaient se retrouver avec plus de 2 000 ouvriers par jour. Une occasion qu’il a saisie pour remercier les villages environnants pour la fourniture de la main d’œuvre.

Il faut rappeler que c’est par une photo de famille avec le personnel de la Sifma-sa que cette visite du ministre a pris fin sur le site.

Kassoum THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here