Journée Internationale des Archives : La gestion des archives financières au cœur des débats

7

Les archives constituent la mémoire des nations et des sociétés. Elles fondent leurs identités et sont un élément clef de la société de l’information. Le patrimoine archivistique constitue un témoignage considérable sur le développement économique, politique, social et culturel d’un pays.
C’est suite à ces constats que les archivistes, documentalistes et autres gestionnaires de l’information qui travaillent dans les différents services du Ministère de l’Economie et des Finances, regroupés au sein de l’Association des Professionnels de l’Information du Secteur de l’Economie et des Finances (APISEF-Mali), ont célébré le 14 juin dernier à la Bibliothèque nationale, la Journée Internationale des Archives. C’était à travers l’organisation d’une conférence-débats dont le thème était : « la gestion des manuscrits et les archives au Mali : enjeux, défis et perspectives ». La cérémonie d’ouverture de la conférence a été présidée par Mahamet Traoré, chargé de mission au Ministère de l’Economie et des Finances.
Selon lui, le choix de ce thème s’explique par sa spécificité et sa pertinence. Pour lui, le département de l’Economie et des Finances œuvre tous les jours pour la bonne gestion et la sauvegarde des archives ayant trait à la gestion des finances publiques.
D’après lui, aujourd’hui, l’administration malienne est confrontée en permanence à un problème de surproduction documentaire du fait du développement continu de la masse de papiers qu’elle produit. Toute chose qui entraine des problèmes liés au stockage des documents et au repérage de l’information.
« C’est ainsi que la plupart des Vérificateurs et des Auditeurs ont souvent des problèmes pour accéder aux documents indispensables à leur mission du fait d’une mauvaise gestion des archives », a expliqué Mahamet Traoré. Pour qui, cette situation exige la mise en place d’une vraie politique de gestion des documents qui tienne compte de nos réalités ainsi que des progrès enregistrés dans le domaine des sciences de l’information et de la communication.
« Cette journée sera l’occasion d’échanges riches entre les professionnels, les experts, les citoyens et toutes les personnes intéressées par ce domaine. Le département de l’Economie et des Finances porte un intérêt particulier sur les archives suite au rôle prépondérant qu’elles jouent en matière de gestion des finances publiques dans notre pays », a déclaré M. Traoré.Qui a indiqué plus loin qu’aujourd’hui, tous les décideurs ont besoin, dans l’exercice de leurs fonctions, d’informations fiables, valides et en temps réel pour prendre en compte tous les facteurs pertinents et utiles à l’élaboration de leurs décisions.
« Les archives constituent un pilier de la bonne gouvernance. C’est pourquoi, le gouvernement du Mali a adopté le décret 2014-0607/PRM du 13 aout 2014 portant modalité d’accès aux informations et documents administratifs relatifs à la gestion des finances publiques au Mali », a conclu Mahamet Traoré.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako