Coup de gueule : Le mépris de trop !

23

La vérité fait mal aux personnes qui vivent dans un monde de mensonges et d’hypocrisie.

Ce que tente IBK n’est pas une première au Mali. Souvenons-nous du rapport de Daba Diawara avec ses 233 propositions.

Mais à la différence d’ATT, le cas IBK prend une autre dimension. Voilà un président qui n’a rien à proposer aux Malien, car il n’est pas là pour le Mali.

Il serait donc inspiré (pour une fois) de renoncer à sa nouvelle Constitution pour éviter au Mali les désastres d’une guerre civile.

J’écris sciemment “nouvelle Constitution” car cette “chose” est tout sauf une révision constitutionnelle. Nous avons tout accepté ou toléré de cet homme. Mais, il a tellement de similitudes avec GMT (général Moussa Traoré) qu’il est en train de commettre la même erreur celui qui, au pire moment de la révolte populaire, se laissait convaincre par les parasites qui l’entouraient que la situation est “totalement sous contrôle”. Et 3 heures après, ATT est venu le cueillir comme un fruit mûr.

J’invite donc ceux qui au Mali “s’autoproclament” comme étant la caution morale du pays, ainsi que nos soi-disant bardés de connaissances juridiques et nos honorables députés, d’insister auprès du chef de l’Etat de retirer non seulement son projet de révision constitutionnelle, mais également de l’inviter à réfléchir longuement sur son intention de se représenter en 2018.

Qu’il évite une guerre civile au pays, demander pardon au peuple malien et s’en aller sur la pointe des pieds. Le peuple malien ne commettra pas deux fois la même erreur.

Notre pays s’en sortira mieux sans lui et son clan, car toute cette bande de sangsues-kleptomanes sont entrain de plonger le pays dans l’abîme.

Comme il aime à le répéter lui-même, “Allah ka tigna dêmèh” !

Fousseyni Camara

Paris, France

Source : aBamako

aBamako

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here