Le mouvement trait d’union : Aider les femmes à s’approprier le projet de constitution

9

Le Mouvement Trait d’Union ne veut pas rester en marge du débat sur la révision constitutionnelle. Et soucieux de la cohésion sociale et de la stabilité du pays, il veut œuvrer à équilibrer le débat en permettant surtout aux femmes et aux jeunes de s’approprier le projet de constitution.

«Les femmes veulent comprendre le projet de constitution» ! C’est le thème d’une conférence-débats que le Mouvement Trait d’Union va organiser ce samedi 17 juin 2017 (10 heures) à la Maison de la Presse de Bamako.

Les principaux conférenciers sont Mohamed Aly Ag Ibrahim et Me Kassoum Tapo, respectivement ministre du Développement industriel et celui des Droits de l’Homme et de la Reforme de l’Etat. «Si le contenu de ce projet n’est pas bien expliqué et réellement maîtrisé par tous, cela risque de créer de nouvelles divisions entre les Maliens. Et comme les femmes et les jeunes constituent la majorité de l’électorat, nous voulons les aider à s’approprier le contenu du projet de constitution», précise Mme Oumou Sall Seck, coordinatrice nationale du Mouvement.

Et d’ajouter, «le plus important, c’est de savoir pourquoi on vote et voter selon ses convictions. Il ne nous revient pas de prendre position ou d’orienter le vote des uns et des autres. Mais, nous voulons surtout instaurer un débat franc et démocratique afin que chacun puisse savoir à quoi s’en tenir en se rendant aux urnes».

Trait d’Union prévoit d’autres conférences-débats dans les jours à venir, notamment dans le cercle de Goundam (Tombouctou).

Aïssata Bâ

Source : aBamako

aBamako