ONU: le Mali plaide pour un renforcement de la Minusma et la force du G5 Sahel

27

La situation au Mali a été évoquée vendredi 16 juin devant le Conseil de sécurité de l'ONU, en amont du renouvellement du mandat de la Minusma d'ici la fin du mois, et alors que les pays du G5 Sahel espèrent voir le Conseil adopter une résolution soutenant la création de la force antiterroriste du G5. Face à une situation sécuritaire de plus en plus dégradée dans son pays, Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères, a plaidé pour un renforcement de la mission de l’ONU dans le pays et l'adoption très rapide d'une résolution en faveur de la force du G5.

Il y a un an, a rappelé Abdoulaye Diop, la Minusma avait vu son mandat renforcé pour être plus pro-active dans la lutte contre le terrorisme. Mais pour le ministre malien des Affaires étrangères, cela ne s'est pas concrétisé sur le terrain.

« Globalement, la posture de la mission est restée plutôt statique et défensive, ce qui a facilité la liberté de mouvement des groupes extrémistes et terroristes. Ces derniers en ont profité pour mieux s’organiser et pour multiplier les attaques contre les populations civiles, contre les forces de défense et de sécurité du Mali, mais également contre les forces étrangères. Il est important, qu’au moment où vous envisagez le renouvellement du mandat de la Minusma, que vraiment la capacité de mobilité de cette mission puisse être renforcée et que les patrouilles soient également intensifiées », a-t-il souligné.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here