Axes routiers de Bamako : Le pragmatisme et la promptitude du ministre

14

Dans notre dernière parution, la rédaction du journal Le Pouce, basée en commune 6 mettait l’accent à travers un article, sur l’état de dégradation du tronçon allant de la Cour d’Appel du Mali au Stade du 26 mars de Yirimadjo en commune 6.

Depuis le mardi dernier, les ingénieurs de l’entreprise avec les engins de terrassement de la société EGK, sont au travail afin de soulager les usagers. Les travaux de nouveaux confiés à l’entreprise EGK doivent être suivis de très près par les services de contrôle du ministère. Ce tronçon a été réparé par cette entreprise à l’occasion du sommet Afrique France que le Mali a abrité. Il est incompréhensible, qu’en si peu de temps que cette voie soit aussi dégradée. C’est pourquoi nous attirons l’attention du ministre pour un suivi rigoureux des travaux. Nous n’avons rien contre cette entreprise, seulement la population veut comprendre ce qui est à l’origine de cette dégradation rapide de ce tronçon.

Les populations et autres usagers, notamment les motocyclistes doivent faire preuve de civisme, de responsabilité en ne roulant pas sur cette partie de la route en chantier. On ne saurait avoir une chose et son contraire. Vous voulez une voie fréquentable à hauteur de souhait ? Alors il faut éviter de rouler sur cette voie dont les travaux viennent à peine de commencer par l’entreprise EGK.

Nous apprécions et saluons le pragmatisme et la promptitude du ministre qui s’active à la concrétisation de la volonté politique du président de la république et le Premier Ministre. Vivement madame la ministre pour des travaux de réfection d’autres voies de la ville de Bamako.

Sinaly

Source : aBamako

aBamako