Basket-ball : Finales de la coupe du Mali, on prend les mêmes et…

8

Les quatre formations qui ont disputé les Play-offs du championnat se retrouvent, à nouveau, pour le bouquet final de Dame coupe. Il s’agit du Djoliba, du Stade malien, chez les Dames, de l’USFAS et de l’AS Police, du côté des Hommes. Il y a de la revanche dans l’air

Les demi-finales de la Coupe du Mali se sont déroulées, samedi dernier, à travers le pays. Trois rencontres étaient au programme, au Palais des sports. En première heure, les nouvelles championnes du Mali, à savoir les Djolibistes étaient face à Attar club de Kidal et en deuxième heure, l’UASFAS s’est expliquée avec le Stade malien. La troisième confrontation a mis aux prises les équipes masculines de l’USFAS et du Stade malien. Quant à la rencontre qui devait opposer le Débo club et l’AS Police à Mopti, elle n’a pas eu lieu, puisque l’équipe de la Venise a déclaré forfait.
Les deux matches des dames ont tourné à l’avantage du Djoliba et du Stade malien qui ont dominé, respectivement, Attar club (73-60) et l’USFAS (95-70).

Quant à USFAS Hommes, elle s’est imposée devant le Stade malien (84-78).
Ainsi, les deux finales de Dame coupe mettront aux prises, le 1er juillet, au Palais des sports, le Djoliba et le Stade malien chez les Dames; et l’USFAS et l’AS Police, du côté des Hommes. Ce sera donc un remake des Play-offs du championnat national qui ont été remportés par le Djoliba et l’USFAS. C’est dire que si ces deux formations s’imposent, à nouveau, devant leur adversaire respectif, elles réaliseront, chacune, le doublé coupe-championnat. D’un côté donc, Djolibistes et USFASiens viseront le doublé et de l’autre, les Policiers et les Stadistes tenteront de prendre leur revanche et de terminer la saison, sur une note positive. Les deux duels s’annoncent explosifs, avec toutefois, un léger avantage pour le Djoliba et l’USFAS qui disposent d’un effectif plus étoffé et plus expérimenté.

Pour revenir aux demi-finales, notamment, le choc entre l’USFAS et le Stade malien Dames, elle a donné lieu à une belle empoignade qui a tenu en haleine la salle Salamatou Maïga pendant plus d’une heure d’horloge. Porté à bout de bras par deux grands espoirs du basket-ball malien, Hawa Traoré «Wa» et la pivot, Awa Diallo, le Stade malien a émerveillé le public par sa maîtrise technique et, surtout, son adresse dans les tirs primés. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les Stadistes prendront la direction des opérations et mèneront 6-0 au tableau d’affichage, après seulement 2 minutes de jeu.

Galvanisées par ce départ tonique, la meneuse Hawa Traoré et ses co-équipières remportent, logiquement, le premier quart temps avec une avance de 11 points, (23-12). Dans le deuxième acte, les Stadistes ne lâchent pas prise; au contraire, elles accentuent la pression sur leurs adversaires.

Source : aBamako

aBamako