Campagne agricole 2017-2018 : L’office du Niger a fait son lancement à M’Bewani

20

L’office du Niger a choisi la date du samedi 17 juin 2017 et la localité de M’Bewani dans la région de Ségou pour faire le lancement de sa campagne agricole 2017-2018. La cérémonie de cette journée, devenue une tradition, a été marquée par la mise en maraichage des graines de riz, un ensemencement symbolique fait par le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé accompagné pour la circonstance du président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), M. Bakary Togola.

Ce lancement officiel de la nouvelle saison agricole s’est déroulé sous les yeux du PDG de l’Office du Niger, M. Mamadou M’baré Coulibay. Celui-ci a profité de l’esplanade d’avant la semence symbolique pour décliner l’objectif global du plan de campagne 2017-2018. Il s’agit selon lui de renforcer la contribution de l’Office du Niger à l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire et nutritionnelle du pays et la réduction de la pauvreté par l’accroissement des revenus des producteurs et à la création d’emplois. « L’atteinte de ces objectifs est lié à l’accélération du rythme des aménagements , à l’intensification et la diversification, à la mécanisation agricole et à la promotion des chaines de valeur » a déclaré le PDG de l’ON. Pour y arriver, l’Office du Niger entend s’appuyer sur le renforcement des capacités des producteurs et de leurs organisations, des agents d’encadrement et des relations de type partenariat public-privé avec tous les acteurs intervenant dans les filières agricoles.

En terme de superficies, M. Coulibaly dira que les objectifs de l’Office sont de 156 406 ha de riz dont 144 943 ha en saison et 43 463 ha en contre saison, 11 365 ha de spéculations maraichères. 1 625 ha de pomme de terre et 2 435 ha de maïs sont également inscrits dans les ambitions du grenier malien selon les dires de son PDG. D’après ces prévisions, le premier responsable de l’Office du Niger dit attendre au terme de la saison une production totale de 1 001 345 tonnes de riz paddy, 341 045 tonnes de produits maraichers, 12 545 tonnes de maïs et 56 875 tonnes de pomme de terre.

La pisciculture et l’élevage faisant aussi partie intégrante de la campagne agricole, le PDG de l’Office du Niger a évalué la production attendue à respectivement 2 347,64 tonnes de poissons frais et 6950 têtes bovines avec une production laitière de 1 317 964 litres. « En matière d’aménagement, il est prévu de réhabiliter 10 382 ha d’anciens périmètres et d’aménager 5 604 ha. Quand à la maintenance des aménagements, les travaux d’entretien du réseau hydraulique de l’ensemble de l’Office du Niger sont évalués à 4 868 476 010 francs CFA. » a laissé entendre le PDG.

Signalons que l’un des temps forts de la cérémonie du jour a été la remise de prix aux meilleurs producteur, productrices et agents d’encadrement de la localité de M’Béwani. Motos, motoculteurs et carburant ont été distribués aux lauréats.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako