Révision constitutionnelle : «An Ka Ben» sensibilise ses membres

10

À la veille de la grande marche contre la révision constitutionnelle, le mouvement «An Ka Ben» a organisé une rencontre d’information de ses membres sur les réformes majeures du projet. C’était le vendredi 16 juin au Palais de la culture.

Cette rencontre était présidée par le président du mouvement «An Ka Ben», l’honorable Moussa Tembiné, en présence de son vice-président, Hamane Touré, et du ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta.

Selon Moussa Tembiné, cette rencontre a été initiée par «An Ka Ben» qui est un regroupement de plusieurs associations pour sensibiliser ses membres aux réformes majeures de la révision constitutionnelle. D’autant que, selon lui, après avoir mené le combat pendant toutes les phases de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation nationale et sa mise en œuvre, il n’est pas juste que le mouvement «An Ka Ben’ se mette à l’écart aujourd’hui, en ce qui concerne la communication et la sensibilisation autour de la révision constitutionnelle».

L’honorable Tembiné a par ailleurs affirmé que le mouvement «An Ka Ben» compte organiser d’autres missions dans toutes les régions du Mali pour sensibiliser la population. «Nous allons organiser aussi une contre- marche pour montrer que le peuple du Mali est pour le oui de cette révision constitutionnelle. Nous n’allons jamais trahir ce peuple. Ceux qui parlent n’aiment pas le Mali plus que nous. Le passé de tout un chacun est connu dans ce pays», a déclaré Moussa Tembiné.

Auparavant, il avait expliqué de long en large les innovations apportées par cette révision constitutionnelle «qui permettront de renforcer notre démocratie et d’amener la paix et la cohésion sociale dans notre pays».

Diango COULIBALY

Source : aBamako

aBamako