Zoumana N’TJi Doumbia, président de la Commission Lois de l’Assemblée nationale

11

L’unique député de la Convention démocratique et sociale (CDS, un petit parti local régionaliste), Zoumana N’TJi Doumbia a été découvert par les Maliens par ses interventions lors interpellations des ministres. Lui aussi n’a aucun passé militant ni dans la clandestinité encore moins dans le combat à visage découvert contre Moussa Traoré dans les années 1990. On ne lui reconnaît aucun haut fait d’armes dans la lutte contre Moussa Traoré. Il s’est montré plus royaliste que le roi dans cette aventure de modification de la Constitution de 1992 chèrement acquise dans le sang.
Zoumana défend avec bec et ongles cette réforme en lieu et place des hommes du parti au pouvoir (RPM) qui devaient être au charbon pour expliquer le bien fondé de cette réforme constitutionnelle.
Quand de tels hommes sans passé militant s’érigent en démocrates, c’est tout simplement dire que le ridicule ne tue plus dans ce pays.
Yoro SOW

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here