La TRIJEUD lance la « Campagne d’information et de mobilisation pour une meilleure participation des citoyens au référendum constitutionnel du 9 juillet 2017 »

11

Pour contribuer à l’opérationnalisation de la finalité de la révision constitutionnelle, la Tribune Jeunes pour le droit au Mali « TRIJEUD-MALI » a initié une « Campagne d’information et de mobilisation pour une meilleure participation des citoyens au référendum constitutionnel du 9 juillet 2017 ».

Dans le cadre de la mise en œuvre de cette campagne, la Tribune Jeunes pour le Droit au Mali « TRIJEUD-MALI » a organisé une session d’information à l’endroit des jeunes et femmes leaders des différentes Communes du District de Bamako sur les dispositions de la Loi N°2017-031/AN-RM du 02 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992. C’est la Maison de la Presse de Bamako qui a abrité cette sessions de formation, le Mardi 20 Juin 2017.

Cette activité vise à permettre aux citoyens, en âge de voter, de s’approprier des dispositions de la loi portant révision de la Constitution du 25 février 1992 et les mobiliser à participer massivement au référendum constitutionnel du 9 juillet 2017.

Cette journée d’information visait également à:
− Vulgariser les dispositions de la Loi n°2017-031/AN-RM du 02 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992 à l’endroit de 200 jeunes et Femmes leaders du district de Bamako ;
− Informer et sensibiliser les citoyens sur les enjeux de leur participation au référendum du 9 juillet 2017 pour la révision de la constitution du 25 février 1992 ;

− Mobiliser 200 jeunes et Femmes leaders du district de Bamako à contribuer à la vulgarisation des dispositions de la Loi n°2017-031/AN-RM du 02 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992 dans leur communauté respective ;

− Mobiliser 200 jeunes et Femmes leaders du district de Bamako à s’investir dans la mobilisation des citoyens à exprimer leur suffrage au référendum du 9 juillet 2017.

La session d’information s’est tenue autour de trois (03) panels :

Le premier panel portait sur la présentation de la Loi n°2017-031/AN-RM du 02 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992. Cette présentation a été faite par Dr Kalilou DOUMBIA. Dr DOUMBIA a présenté la quintessence des dispositions de la loi portant révision de la constitution du 25 février 1992.

La Loi n°2017-031/AN-RM du 02 juin 2017 portant révision de la Constitution du 25 février 1992 contient des innovations et comporte également des inquiétudes. Ces innovations et inquiétudes ont fait l’objet du deuxième panel. Ce panel a été présenté par le professeur Amadou T. DIARRA. Me A.T. DIARRA a mis l’accent sur les dispositions qui peuvent être considérées d’une par comme des « Avancées » et d’autre part comme « des menaces », « inquiétudes » et/ou recul pour la démocratie malienne). L’objectif de cette session était d’informer les participants afin qu’ils puissent jouer pleinement leur participation dans la démocratie. Ce devoir citoyen aussi a fait l’objet d’un panel présenté Boubacar KEITA.

Ce troisième panel a porté sur l’importance de la participation des citoyens au référendum. Monsieur KEITA au cours de sa présentation a mis l’accent sur les contours du droit inaliénable reconnu à tout citoyen de participer à la vie politique, d’exprimer son suffrage d’une part, et d’autre part l’importance pour les citoyens de participer à la vie politique à travers l’expression de leur suffrage)

Le partenaire de TRIJEUD dans l’organisation de cette activité qui est tuwindi, était représenté par leur Directeur Exécutif Tidjane TOGOLA. Monsieur TOGOLA a présenté aux participants une application smartphone qui permet d’éclairer la position des uns et des autres sur la loi constitutionnelle. Cette application est téléchargeable sur Google play. Ellle s’appelle "Référendum Mali".

Tout au long du débat, la TRIJEUD a précisé qu’elle est neutre c’est à dire qu’elle n’est ni pour le "OUI" ni pour le "NON"

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako