Révision constitutionnelle au Mali : L’UNTM, la plus grande centrale syndicale rejoint le camp du NON

17

Au Mali le projet de révision constitutionnelle divise les Maliens à la veille du referendum prévu le 09 juin prochain. Après la centrale syndicale de la confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSMT), c’est autour de la plus grande centrale syndicale, l’UNTM de rejoindre le camp du NON opposé au projet de révision constitutionnelle regroupé au sein de la plateforme « An Tè An Bana », dirigée par Mme Sy Kadiatou Sow, ancienne ministre et gouverneur du district de Bamako. L’annonce a été faite ce mercredi à la Pyramide du souvenir par Amadou Thiam vice-président de la plateforme « La plateforme « An tè, A Bana!.
Selon des sources non formelles, le Président de la République envisage d’envoyer le texte à une seconde lecture après avoir consulté les présidents des institutions. Il faut signaler qu’une marche « synchronisée » est prévue le 1er juillet 2017.
Dily Kané

Source : aBamako

aBamako