Afrobasket féminin 2017 à Bamako : Un second titre en hommage à Salamatou Maïga dite “Bébé”

9

L’Afrobasket se déroule sous forme d’un championnat allé simple au premier tour et, dans chaque poule, les quatre meilleures joueront les quarts de finales.

Ainsi, chaque équipe rencontrera les cinq adversaires de son groupe. Les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifieront pour la deuxième phase. Il y aura des jours de repos les 4e et 7e journées.

Le tournoi se disputera avec des matches à élimination directe à partir des quarts de finale. Le match de la 3e place et la finale auront lieu le dernier jour de la compétition, c’est-à-dire le dimanche 27 août 2017.

Les matches de classement de la 9e à la 12e place se joueront les 8e et 9e journées, tandis que les matches de classement de la 5e de la 8e place auront lieu aux 9e et 10e journées. A ce jour, 10 des 12 qualifiés pour le tournoi de Bamako sont connus. Le qualifié de la zone 4 et le pays invité seront connus en juin.

A titre de rappel, l’Afrobasket féminin est la compétition phare du basket féminin africain. Il se déroule tous les deux ans et réunit les 12 meilleures équipes du continent. C’est ainsi que notre capitale va abriter cette année la 25e édition du 17 au 28 août 2017.

La première édition de cette compétition féminine a eu lieu 1966 en Guinée-Conakry et a vu le sacre de l’Egypte après une victoire en finale face au pays hôte. Médaillées d’argent à Madagascar (2009) et de bronze à domicile en 2011, Bamaba Meiya Tirera et ses coéquipières rêvent d’une seconde couronne continentale. C’est le meilleur hommage qu’elles puissent rendre à leur regrettée “Tantie Bébé”, c’est-à-dire Salamatou Maïga dont le Palais des sports de l’ACI porte aujourd’hui le célèbre nom.

A ce jour, le Sénégal est le pays le plus titré après avoir remporté le trophée de 12 des 24 éditions. Il est suivi par le Zaïre avec trois titres puis par l’Angola, l’Egypte et le Nigeria comptabilisent chacun deux titres à leur actif. Le Mali a connu sa seule consécration en 2007 à Dakar en battant en finale le pays hôte, le Sénégal.

L’Afrobasket féminin rassemble les meilleures joueuses africaines évoluant dans les principaux championnats de basket-ball du monde.

Cette année, la compétition servira d’éliminatoires pour la Coupe du monde de basket-ball féminin Fiba-2018 avec une qualification directe pour les deux finalistes.

Moussa Bolly


Source : Maliweb

Maliweb