Clôture de la 5ème session ordinaire de la 5ème Mandature du CESC : Le Recueil 2017 des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile examiné

5

Les lampions se sont éteints sur les travaux de la 5ème Session ordinaire de la 5ème mandature du CESC (Conseil économique social et culturel) consacrée au recueil 2017 des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile. La cérémonie de clôture était présidée, le lundi 19 juin 2017, par son président, Dr. Boulkassoum Haïdara en présence des membres de l’institution.

Quinze jours durant, les participants ont examiné de façon méticuleuse le document du recueil 2017 des attentes, problèmes et besoins des populations. Au cours de ces travaux, dira le président CESC, Dr. Boulkassoum Haïdara au cours de son discours, les participants ont eu le privilège d’écouter le compte-rendu des différentes délégations auprès des populations de toutes les régions administratives et de toutes les communes du District ainsi que nos compatriotes établis à l’extérieur notamment en Guinée Conakry, au Nigeria, au Congo Brazzaville, en Belgique, en Allemagne et en Chine. Selon lui, après la lecture des rapports des commissions de travail suivie des observations et contributions d’amélioration, les objectifs assignés à cette cinquième session ordinaire sont largement atteints. Cependant, a-t-il dit, il a été beaucoup question au cours de cette session de la nécessité absolue d’améliorer la qualité rédactionnelle du Recueil annuel. « Je m’engage pour ce faire, à mettre en place  une commission de réflexion qui sera chargée de : l’élaboration des termes de référence relatifs à l’amélioration de la qualité rédactionnelle du Recueil annuel ; les modalités de constitution d’une banque de données nous permettant de procéder à la priorisation des problèmes, à la définition du mécanisme de formulation des besoins et à l’argumentation scientifique, technique et professionnelle des solutions et attentes et l’institution des séances d’écoutes des acteurs concernés par les problèmes posés. »,  a-t-il indiqué

Moussa Dagnoko


Source : Maliweb

Maliweb