École militaire d’administration : LA 19è promotion porte le nom de l’intendant général de brigade Cheick Fanta Mady Maïga

18

Le représentant du chef d’état-major général des Armées, le colonel Adama Diarra, a présidé, hier à Kayo, à l’entrée de la ville de Koulikoro, la cérémonie de remise des diplômes aux officiers stagiaires de la 19è promotion de l’École militaire d’administration (EMA). C’était en présence du chef d’état-major de l’armée de l’air, le colonel-major Souleymane Bamba, de nombreux représentants de la hiérarchie militaire, des autorités politiques, administratives et coutumières de la Région de Koulikoro. Les représentants de l’EUTM, de la MINUSMA, de la Force Barkhane ont également assisté à l’événement.

Les stagiaires officiers de la 19è promotion de l’EMA, au nombre de 30, sont issus de 12 pays africains. Ils ont choisi comme parrain l’intendant général de brigade Cheick Fanta Mady Maïga. Né à Bamako le 17 mars 1953, le parrain Maiga est un officier émérite, doué d’une grande sagacité et d’une personnalité hautement pondérée et réfléchie. Détenteur d’un diplôme d’intendant militaire et d’un DEA en administration et finances, il a notamment occupé les fonctions d’attaché de défense en Turkie et en Algérie, de directeur administratif et financier du ministère de la Défense et des Anciens combattants.

Le directeur de l’EMA, le colonel-commissaire Mamadi Koné, a dit pouvoir compter sur les 30 officiers stagiaires pour porter haut le flambeau de cette prestigieuse école militaire d’administration. «Les connaissances et les outils que vous aurez acquis lors de votre formation vous seront très utiles pour mener vos futures missions dans un environnement régional et international, marqué par l’émergence de nouveaux défis qui ont pour noms : terrorisme, djihadisme, cyber terrorisme, trafic de stupéfiants, guerre asymétrique…», a-t-il déclaré.
Parlant du parrain de la promotion, le colonel-commissaire Koné a souligné que l’intendant général Maiga, par son parcours exceptionnel marqué par le courage et l’engagement responsable au service de l’armée, constitue pour les officiers un modèle à prendre en exemple tout au long de leur carrière.

La proclamation des résultats a été faite par le directeur des études de l’École militaire d’administration, Joseph Franck. Avec une moyenne de 16,37/20 (mention Très bien), Tako Woru Zouberou du Bénin est le major de la promotion. Ibrahima N’Diaye du Sénégal est classé 2è avec une moyenne de 16,17/20. Il est talonné par la Béninoise Noudeke Carine qui a obtenu une moyenne de 16,04/20.
Massa SIDIBÉ

Source : aBamako

aBamako