EMIA : La 19e promotion opérationnelle

13

La place d’armes de l’Ecole Militaire d’Administration (EMIA) de Kaya, à l’entrée de la ville de Koulikoro, a abrité, le mercredi 21 juin, une cérémonie officielle consacrée à la sortie de la 19epromotion.
C’était sous l’égide du Sous-chef d’état major Général, le Colonel major Adama Diarra, Représentant le Chef d’état major Général des Armées et en présence du Parrain de la promotion, le Lieutenant Général Cheick Fanta Mady Maïga ; du Directeur de l’EMIA, le Commissaire Mamady Koné ; du corps professoral, des chefs militaires et des Représentants de l’EUTM, de la MINUSMA et des Forces Barkhane.

La 19e promotion de l’Ecole Militaire et d’Administration (EMIA) comprend 30 récipiendaires dont des Maliens, Béninois, Sénégalais, Burkinabés, Nigériens, Togolais, Tchadiens, Guinéens, Ivoiriens et Camerounais.
Le peloton de tête de cette promotion a été pris par le Béninois, le Lieutenant Togho Bourou (avec 16,37 de moyenne) ; donc, Major de cette 19e promotion. Il est suivi du Lieutenant Ibrahima N’Diaye du Sénégal (2e de la promotion avec 16,17 de moyenne) et, en troisième position, arrive le Lieutenant Noutéké Carine du personnel féminin avec 16,04 de moyenne (Béninoise de nationalité également).

En somme, tous les 30 Officiers stagiaires ont reçu leurs Attestation et Brevet.

A cette occasion, le Directeur de l’EMIA, l’Intendant Général Cheick Fanta Mady Maïga, n’a pas tari d’éloges pour cette sortie de la 19e promotion des Sous-officiers stagiaires, tous du Grade de Lieutenant et leur Parrain. Il a demandé aux Sous-officiers stagiaires de prendre du courage dans la vie professionnelle en mettant au service de leurs pays les notions apprises. Il a salué aussi le comportement exemplaire que ces stagiaires ont observé tout le long de leur formation et a remercié tous ceux qui ont fait le déplacement pour magnifier cette cérémonie.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako