Relations diplomatiques : « La Russie reste ouverte aux opérateurs économiques maliens », dixit SE Alexy Doulian

11

Après l’ambassadrice de France, il y a juste un mois, c’est son homologue de la Russie au Mali, SE Alexy Doulian qui était l’invité de la rencontre avec la presse initiée par l’Union des journalistes pour la promotion de la diplomatie au Mali (UJPD), le samedi 17 juin dernier à la Maison de Presse. Pour la circonstance, le diplomate russe avait à ses côtés, Ibrahim Sangho, président de l’UJPD.

SE Alexy Doulian a salué l’initiative de l’Union des journalistes pour la promotion de la diplomatie au Mali d’organiser une tribune avec la presse pour parler de la coopération avec le Mali. Lors de cette rencontre, l’ambassadeur a d’abord présenté son pays avant de parler de sa coopération avec notre pays.

Présentant son pays le diplomate russe a dit qu’il couvre une superficie de 17 millions de Km2 pour une population de 147 millions d’habitants. Tout comme le Mali, la Russie  a connu le phénomène du terrorisme a reconnu SE Alexy Doulian. S’agissant des relations diplomatiques entre son pays avec le nôtre, le diplomate dira que la Russie a toujours été du côté du Mali depuis le 14 octobre 1960, à travers plusieurs domaines de coopération, particulièrement sur le plan militaire et sur le plan de la formation dans différents domaines. Selon lui, la Russie a toujours partagé avec le Mali le principe républicain et laïc si cher à l’Etat du Mali. A l’en croire, plus de 65% du corps de l’armée malienne sont issus des écoles de formation militaire russes. La Russie poursuit sa coopération militaire avec le Mali, s’est-il aussi félicité.

Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Le diplomate déplore que cette coopération ne soit pas aussi dynamique entre les deux pays dans le domaine économique. SE Alexy Doulian est de tout même optimiste quant à l’amélioration de cette coopération économique. Il a indiqué que la Russie reste ouverte aux opérateurs économiques maliens.

Le diplomate russe a ensuite répondu à certaines préoccupations des journalistes, notamment par rapport à ses rapports avec la MINUSMA. Selon SE Alexy Doulian, la Russie n’intervient pas  directement au sol pour aider un pays mais plutôt en appui aérien pour soutenir les forces gouvernementales. Dans notre cas, il a souligné l’intervention de plusieurs forces étrangères dont la France. Il a salué la création de la force du G5 Sahel pour lutter contre le terrorisme au Sahel avant de noter que c’est à l’Afrique de prendre la responsabilité de cette force conjointe.

DK


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here