Renouvellement du bureau de la ligue de football de Ségou : Le Coup d’Etat contre Barou Soumbounou éventé par le ministre Empé

32

Le Coup d’Etat monté de toutes pièces par le département des Sports contre Cheick Oumar Soumbounou dit Barou lors de l’élection de la Ligue de football de Ségou du dimanche dernier a finalement avorté, grâce à la vigilance du ministre Abdel Karim Konaté dit Empé, président du Comité de suivi du protocole d’accord pour une sortie de crise du football malien, signé le 27 avril dernier.  

Le dimanche 11 juin 2017, la famille du football ségovien était conviée au renouvellement du bureau de la Ligue de football de Ségou. Tenue à la mairie de Ségou, cette élection ne s’est pas faite sans problème. Avant la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée, la tension se lisait dans la cour de la mairie. Les protagonistes des deux candidats (Madou Sow et Barou Soumbounou) se regardaient en chiens de faïence. C’est dans cette atmosphère que la cérémonie d’ouverture s’est déroulée. Après ce cérémonial, malgré les appels des officiels à la retenue et au fair-play, la salle se chauffa à la suite de la désignation du collège électoral par Ibrahim Fomba.

En effet, comme collège électoral, Ibrahim Fomba citera deux représentants par candidat en plus de lui-même tout en ignorant les représentants de la Fédération malienne de football. Cette décision de Fomba sera vite contestée. Et comme si cela ne suffisait pas, après la suspension de la cérémonie d’ouverture, la salle fut vidée. Et les représentants de la Direction régionale des Sports de Ségou avaient leur petite idée derrière la tête.

A la reprise des travaux, le chargé des Sports de la Direction régionale des Sports, Issa Traoré, se donna le rôle de vérificateur des mandats. Et où ? Dans la cour de la mairie avec une haie des forces de l’ordre à la porte de la mairie. Dans sa vérification de mandats, il faisait entrer qui il voulait. C’est ainsi qu’il contesta le mandat d’un délégué de Ségou de la tendance Barou Soumbounou et l’empêcha d’accéder à la salle. Cette décision sera la goutte d’eau qui fera déborder le vase. Et le feu sera aux poudres. Les délégués de la tendance Barou Soumbounou protestèrent en vain. Leur délégué ne sera pas admis dans la salle.

Dégouttés et remontés, les autres délégués qui étaient dans la salle vidèrent les lieux et refusèrent d’intégrer tant que tous les mandataires de la tendance Barou Soumbounou ne seront pas admis dans la salle. Avec la tension, Issa Traoré fera intervenir les forces de sécurité. C’est dans cette atmosphère que les délégués de Barou Soumbounou quittèrent les lieux pour aller faire leur assemblée au Conseil de cercle de Ségou. Les délégués de Madou Sow restèrent à la mairie pour tenir leur assemblée. Et le problème resta entier: il y aura deux bureaux pour la Ligue de Ségou avec à leur tête Cheick Oumar Soumbounou dit Barou et Madou Sow.

Abdel Kader Konaté invalide les deux élections

Informé de la situation, le ministre du Commerce chargé de la résolution de la crise du football, Abdel Kader Konaté, s’assuma et invalida les deux élections pour ensuite programmer une autre assemblée qui se tiendra dans les prochains jours. Ce qui aura comme conséquence le report de l’Assemblée générale de la Fédération malienne de football qui devait se tenir le lundi 12 juin 2017.

                                        Siaka Doumbia – envoyé spécial

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here