Révision constitutionnelle au Mali : Le référendum reporté à une date ultérieure

21

Le conseil des ministres du Mali du mercredi 21 juin 2017 a décidé de reporter à une date ultérieure le référendum qui était prévu pour le 9 juillet prochain. La controverse autour du projet est surement passée par là. Ce référendum qui devait parachever le processus de révision de la constitution du 25 février 1992 engagé par les autorités maliennes est fortement décrié par une large frange de la société malienne.

Depuis l’adoption du projet à l’Assemblée Nationale le 3 juin dernier, la société civile malienne et l’opposition politique font front commun contre cette tentative de révision de la loi fondamentale du Mali.
De leur union naitra la Plateforme « AN TE, A BANNA ! TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION !», un regroupement de plus de 100 associations de la société civile et une quarantaine de partis politiques, qui a drainé des milliers de personnes dans les rues de Bamako, le samedi 17 juin 2017, contre le projet de révision constitutionnelle.
« Le président doit comprendre que ceux d’en face ne sont pas des enfants capricieux. Rien ne nous fera reculer, ni intimidations ni menaces », selon Mme Sy Kadiatou Sow, ancienne ministre et tête de proue de la Plateforme « AN TE, A BANNA ! TOUCHE PAS A MA CONSTITUTION ! » qui prévoit d’ailleurs de manifester le 1er juillet prochain pour, une fois de plus, exiger le retrait pur et simple du projet qui divise aujourd’hui les Maliens.
M.K. Diakité

Source : aBamako

aBamako