Assainissement : La DNACPN et ses partenaires lancent le projet ‘’Mali SANIYA’’

16

La Direction Nationale de l’Assainissement et du Contrôle de la Pollution et des Nuisances (DNACPN) avec l’appui de ses partenaires (UNICEF et USAID), a conçu une nouvelle base de données pour prendre en compte les acquis de l’Assainissement Total Piloté par les Communautés (ATPC) et le post FDAL (Fin de la Défécation à l’Air Libre).
Ce nouveau projet intitulé ‘’base de données Mali SANIYA’’, liées à la cartographie du Mali avec extension sur le web, a été lancé le 20 juin dernier au Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), à la faveur d’un atelier organisé à cet effet.
La cérémonie de lancement officiel de cet important projet intervenant dans le domaine de l’assainissement a été présidée par le premier responsable de la DNACPN, Yaya Konaté. Il avait à côtés, le chef de file des partenaires, Alain Dembélé.
En effet, dans le cadre du renforcement des efforts visant à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), le Mali a adopté l’approche « Assainissement Total Piloté par les Communautés » en mars 2009 afin de permettre à plus de personnes vivant en milieu rural d’avoir accès à un assainissement amélioré.
Cependant, force est de reconnaitre qu’à la fin de l’ère des OMD en 2015, le Mali n’avait pas encore atteint la cible pour l’assainissement. D’ailleurs, il n’avait enregistré que de faibles résultats dans ce domaine.
Selon Yaya Konaté, Directeur National de l’Assainissement et du Contrôle de la Pollution et des Nuisances, de 2009 à nos jours, des résultats encourageants ont été atteints avec la certification en « Fin de Défécation à l’Air Libre » de plus de 3700 villages, la réalisation de 70.000 latrines permettant ainsi à plus de 2 millions de personnes de vivre dans un environnement assaini.
« C’est en vue de capitaliser ces acquis que l’UNICEF a mis en place une base de données de l’assainissement total piloté par la communauté en 2010. Ladite base de données a été transférée à la DNACPN en 2015. A l’issue de ce transfert, d’importantes mesures ont été adoptées pour l’amélioration de l’approche », a rappelé M. Konaté. Qui ajoute : « la même année, nous avons recommandé le renforcement des capacités de la Direction et ses démembrement pour une gestion efficiente et efficace de la base de données. Et c’est pour mettre en œuvre cette recommandation que le projet ‘’Mali SANIYA’’ a été conçu ».
L’atelier a été mis à profit pour assurer la formation des administrateurs et gestionnaires du secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement sur la manipulation de la nouvelle base de données qui est liée à la cartographie du Mali. Ainsi, les participants ont eu droit à une présentation sur ‘’Mali SANIYA’’ et la méthode de sa fonctionnalité.
Par ailleurs, l’atelier avait pour objectifs, la mise en place d’une application fiable et viable qui assurera la qualité de l’approche ATPC, le renforcement des capacités techniques des administrateurs et gestionnaires à la saisie, au traitement des données et leur mise à jour avec connexion sur le site web.
Adama DAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here