Le gouverneur de Ségou en sursis !

298

En début juin, précisément le Mercredi 7 Juin, le Conseil des Ministres devrait notifier officiellement un nouveau Chef de l’Exécutif à la Région de Ségou. Georges Togo aura donc cédé, ce jour-là, la place au Colonel Abdoulaye Cissé comme nouveau Gouverneur de Ségou. Alors même que notification de sa prochaine retraite (1er Janvier 2018) ne lui avait pas été faite, la précipitation du gouvernement malien à doter la 4eme région d’un nouveau gouverneur répondait un peu à l’air du temps : une insécurité quotidienne et grandissante qui s’est emparée du tiers de son territoire (cercles de Macina et Niono) et dont le civil Togo, de plus en plus confronté à des maladies bénignes, n’arrivait pas à circonscrire par le management. Du coup, tout était mis au point pour que le Colonel Cissé lui succéda, quand une autre poche de tension sociale naquit à Gao, avec la demande forte des jeunes de la Cité des Askia de faire partir leur Gouverneur, Seydou Traore (ancien Préfet de Niono). Dos au mur ce jour-là, le Gouvernement accéda à la demande des frondeurs de Gao. Et le Conseil des Ministres de ce 7 Juin aurait donc demandé de surseoir à la prochaine nomination du Colonel Abdoulaye Cissé, à la tête de la région de Ségou, au profit de celle de Gao. Sa nomination, encore dans l’air pour la région de Gao est toujours attendue, même si on sait que le gouvernement ne veut pas le faire pour accéder au chantage. Cependant, il ressort de cette première tentative de changer la gouvernance de la région de Ségou, à travers l’Exécutif régional, que les jours de Georges Togo sont comptés ! Un sursis en somme !

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here