France – Mali / France – G5 Sahel ; Quai d’Orsay – Déclarations du porte-parole adjoint

16

Au point de presse de ce jour, le porte-parole adjoint a fait la déclaration et répondu aux questions suivantes :

[…]

3 – Mali

Q – Depuis l'intervention française au Mali combien d'aide publique au développement est-ce que la France a mobilisé pour ce pays et pouvez-vous détailler l'aide militaire que vous avez contribué aux forces de sécurité maliennes ?

R – La France est engagée aux côtés du Mali, tant dans le domaine de la sécurité qu'en matière d'appui au développement et au redémarrage économique.

Pour 2014-2018, nous avons programmé près de 500 millions d'euros d'aide au développement.

Nos projets concernent l'ensemble du territoire malien. Des programmes spécifiques ont été déployés au Nord en appui à l'accord de paix. Nos actions se concentrent sur trois secteurs : infrastructures d'eau et énergie ; agriculture et développement rural ; services de base, en particulier santé et éducation.

Par ailleurs, la France a largement contribué à la formation et au conseil stratégique des forces armées maliennes, à travers la mission militaire de l'UE EUTM Mali lancée en 2013. S'agissant des détails de cette coopération, nous vous invitons à interroger le ministère des armées.

4 – G5 Sahel

Q – La France a porté le projet G5 Sahel à l'ONU. Pouvez-vous éclaircir comment cette mission sera financée ?

R – Les Etats qui composent la force conjointe du G5 Sahel assument leurs responsabilités. Un soutien doit leur être apporté par la communauté internationale, via des contributions volontaires des acteurs bilatéraux et multilatéraux.

La résolution 2359, adoptée à l'unanimité du conseil de sécurité des Nations unies et dont la France a pris l'initiative, le prévoit. Plusieurs partenaires ont déjà annoncé des contributions, dont l'Union européenne qui a annoncé un appui de 50 millions d'euros.

En ce qui concerne le soutien opérationnel que la France apportera à la force conjointe, nous vous invitons à interroger le ministère des armées.

Distribué par APO pour Ministère des Affaires Etrangères de la République Française.

Source : aBamako

aBamako