Sécurité : Il ya deux ans, Soloni s’interrogeait : Bamako est-elle sécurisée ?

29

Sécurité oui mais la sécurité à 100%, toute chose qui ne relèverait que d’un idéalisme trompeur. La menace terroriste sur le Mali est générale, mais dans la capitale, la menace est encore plus évidente que l’on peut l’imaginer. L’on ne doute pas de l’engament des autorités en charge de notre sécurité, qui sont à pied d’œuvre pour lutter contre l’insécurité et le terrorisme.

Certains éléments des forces de sécurité, même en dehors des heures de services, conscients fortement de leur responsabilité ne ménagent aucun effort pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens.

Il est bon de rappeler que malgré la présence de certaines mauvaises graines, l’on doit tout de même apprécier les efforts en cours des autorités en charge de la sécurité. Cependant avec ce qui vient de se passer au Campement Kangaba, le 18 juin 2017, ne devrait pas nous amener à douter de l’engagement des autorités à sécuriser le Mali. L’on doit plutôt apporter chacun de son côté, aide et assistance aux forces de sécurité, et faire en sorte que notre capitale puisse s’échapper à d’autres scénarios du genre, surtout quand on sait qu’il existe des cellules dormantes un peu partout dans le pays et qui sont évidemment en train de se préparer pour frapper fort au moment opportun.

« Quelque chose frappe à l’œil lorsqu’on observe certains agents en charge de la sécurité ».

Il n’est pas rare de voir des agents de sécurité postés devant des banques, des ministères, dans différents services de l’Etat, etc. Mais, à les observer de plus près, on est frappé par leur insuffisance de vigilance parce que parfois occupés à d’autres activités (manipulation de téléphone, un constat a trait un comportement qui n’est pas militaire, un soldat ou un homme en charge de sécurité déchaussé avec son arme déposée en train de prendre du thé…faisons attention).

Nul ne doute que si que la police militaire faisait correctement son job, elle pouvait surprendre plusieurs agents en charge de la sécurité en train de se livrer à de telles pratiques.

Il est dit que l’une des qualités du militaire ou de l’agent de sécurité, est de veiller constamment sans se laisser distraire par ce qui se passe tout autour de lui.

Les Bamakois peuvent-ils être sûrs qu’ils sont sécurisés ?

Une chose importante qui s’impose à tous et à chacun est de veiller sur sa propre sécurité en ayant l’œil sur tout ce qui se passe dans son environnement immédiat et dénoncer des cas suspects.

J. DJIRE.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here