Votre avis : Ah les journalistes !

22

Avec tout le respect que je dois aux bons et à mes nombreux amis journalistes, apparemment le buzz semble faire partie du métier.

Hier un journaliste italien fait son boucan en publiant que Mgr Zerbo ne viendrait pas à Rome pour le consistoire. À peine, il ose dire pour cause de maladie, mais se focalise sur les présumés comptes détenus en Suisse dont avaient fait référence “Le Monde” et ses acolytes de pseudo journalistes contributeurs. Avec son article, il voulait alimenter le doute sur la probable création de Cardinal de Mgr Zerbo.

Sa volonté de faire le buzz l’a fait oublier que le Pape est mieux informé que quiconque. Celui ci sait que les accusations sont vides.

Je n’ai pas manqué l’occasion de commenter l’article en lui disant que Mgr est bel bien à Rome depuis quelques jours et, il faudrait qu’il cesse de raconter des fausses nouvelles. Puis, il ose m’écrire soit disant qu’il y a des rumeurs qui circulent selon lesquelles Mgr Zerbo ne viendrait pas. À moi de lui répondre : vous écrivez vos articles sur la base des rumeurs ? Non, me dit-il. Il avance des sources tantôt de la salle de presse du Saint-Siège tantôt de la Conférence Épiscopale Malienne. Mensonge !

Mis devant les faits, il demande le lieu de résidence de Mgr comme preuve. J’ai vite compris ses intentions, et à la même vitesse mon non lui parvient.

Je lui ai demandé s’il savait que “le Monde” avait modifié son article à plusieurs reprises pour erreur. Il répondu : ” Ah bon ! C’est intéressant ce que tu me dis.”

Monsieur le journaliste, le plus intéressant est l’article suivant qui donne tous les détails sur la fausseté des accusations contre Mgr Zerbo.

« Article à lire sur : http://www.lesechos.ml/compte-de-leglise-catholique-replique-a-david-dem... »

À ma grande surprise, il me demande si je peux lui traduire le texte se disant incapable de lire le français. Et qui lui a traduit celui du Monde ? En tous cas, pas moi.

Marcel Banou

Auteur/ Médiateur Culturel

Rome/Italie

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here