Autour de la révision constitutionnelle : L’histoire d’un débat annulé sur l’ORTM

21

Initialement prévu le mercredi dans la soirée, le directeur général de l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali (ORTM), Sidiki N’Fa Konaté a annulé le face-à-face annoncé dans ces mêmes colonnes d’hier entre l’opposition et la majorité sur la révision constitutionnelle. Le directeur de l’ORTM a justifié le report par le non-respect du format de l’émission côté opposition.

Le grand rendez-vous médiatique prévu dans la soirée du mercredi 28 juin sur l’Office de Radiodiffusion Télévision du Mali sur la réforme constitutionnelle a été annulé. L’ORTM a proposé un format qui n’a pas été accepté par la plateforme. « Suite au vote par l’Assemblée nationale du projet de loi portant révision de la constitution du 25 février 1992, et aux fins d’assurer une large information des populations sur la teneur et les enjeux de cette révision, l’ORTM organise un débat le mercredi 28 juin 2017 à partir de 21h30 mn. Par la présente, j’ai l’honneur de solliciter votre participation personnelle et effective à ce débat aux côtés de plusieurs autres invités comme l’honorable Moussa Timbiné, l’honorable Zoumana N’Tji Doumbia côté majorité. Pour l’opposition, Tiébilé Dramé, l’honorable Mody N’Diaye et Mme Sy Kadiatou Sow », avait souhaité le directeur général de l’ORTM Sidiki N’Fa Konaté.

Le choix de l’opposition a porté sur Me Demba Traoré, Baba Dakano et Djimé Kanté. La présence de ces personnes a été indiquée par la présidente de la plateforme, Mme SY Kadiatou SOW, par une correspondance.

En réaction à la réponse de l’opposition, le directeur de l’ORTM a exprimé son regret d’annuler le débat. « En réponse à votre correspondance dont l’objet est ci-dessus indiqué, j’ai le regret de constater que le format proposé par la plateforme n’est pas conforme à celui que l’ORTM a soumis aux différents invités dont la participation personnelle et effective est sollicitée. En conséquence la décision a été prise de sursoir à l’émission-débat prévue ce mercredi 28 juin 2017, tout en souhaitant que d’autres initiatives de l’ORTM aux fins d’une large information de la population sur la révision constitutionnelle reçoivent un accueil favorable. En remerciant de votre collaboration et vous exprimant toute notre disponibilité, je vous prie d’agréer l’expression de mes salutations distinguées », indique Sidiki N’Fa Konaté dans sa correspondance. La proposition de l’opposition fait changer de format l’émission, conclut le directeur général de l’ORTM.

La présidente de la plateforme se dit disponible pour tous débats, mais son organisation refuse que des personnes lui soient imposées pour les représenter. « Nous avons désigné des personnes pour nous représenter mais l’ORTM a estimé que cela change le format qu’il propose, il a donc annulé le débat », déclare Mme SY Kadiatou SOW.

Bréhima Sogoba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here